Zoom sur : le Stade Rochelais

Tout au long de la saison de Top 14, RugbyZAP vous invite à découvrir les clubs du championnat. Cette semaine, place au Stade Rochelais !

Les origines du club

Le Stade Rochelais est créé le 8 avril 1896, sous la forme d’une société de sports athlétiques et avec comme président Louis Sagot. Il faut toutefois attendre 1898 pour que le Stade Rochelais soit officiellement reconnu, sous l’impulsion et la responsabilité de son nouveau président Charles Guarrigues. Quatre ans plus tard, George Henry Jackson développe la section rugby, avant de devenir le président du club de 1904 à 1911. Le premier match officiel du Stade se joue le 21 décembre 1902, sur le Champ de Mars. La Rochelle remporte la rencontre 3-0 face à l’Union Sportive Cognaçaise. En 1906, les Maritimes décrochent leur premier titre en devenant champions de l’Atlantique. Grâce aux bons résultats des Jaune et Noir, la ferveur commence à se développer autour du club, qui ne cessera ensuite de grandir.

Son palmarès en France

Titré à plusieurs reprises au niveau régional, le Stade Rochelais n’a cependant pas encore remporté de titre majeur au niveau national. Les Rochelais ont néanmoins gagné deux années de suite la Coupe de la Ligue, en 2002 et en 2003. Le club de Charente-Maritime est également sorti vainqueur de deux finales d’accession au Top 14, en 2010 et 2014.

Son palmarès en Europe

Sur le plan européen, les meilleurs résultats du Stade Rochelais sont un quart de finale en Champions Cup en 2018 et une finale en Challenge Cup en 2019.

Cette saison, le Stade Rochelais est engagé en Champions Cup. Dans la poule 2, la Rochelle affronte Glasgow (ECO), Exeter (ANG) et Sale (ANG).

Les 10 joueurs les plus capés depuis 1980

Nom Nombre de matchs avec le SR Nombre d’années au club Nombre de points
Nicolas Djebaïli 307 14 65
Robert Mohr 288 10 40
Franck Jacob 275 10 55
Benjamin Ferrou 274 11 170
Romain Sazy* 248 9 40
Laurent Albinet 234 9 150
Uini Atonio* 202 8 45
Cobus Grobler 179 7 15
Kevin Gourdon* 175 7 100
Florian Ninard 166 7 175

*Joueurs toujours en activité au Stade Rochelais

L’effectif de la saison 2019/2020

Nom Poste Naissance Nationalité
Léo Aouf Pilier 25 février 1997 France
Uini Atonio Pilier 26 mars 1990 Nouvelle-Zélande
Mike Corbel Pilier 9 avril 1992 France
Ramiro Herrera Pilier 14 février 1989 Argentine
Arthur Joly Pilier 20 février 1988 France
Vincent Pelo Pilier 22 avril 1988 France
Dany Priso Pilier 2 janvier 1994 France
Sila Puafisi Pilier 15 avril 1988 Tonga
Reda Wardi Pilier 2 août 1995 France
Facundo Bosch Talonneur 8 août 1991 Argentine
Pierre Bourgarit Talonneur 12 septembre 1997 France
Samuel Lagrange Talonneur 23 janvier 1997 France
Jean-Charles Orioli Talonneur 9 août 1989 France
Thomas Jolmes 2e ligne 8 octobre 1995 France
Jone Qovu 2e ligne 26 juillet 1985 Fidji
Romain Sazy 2e ligne 14 octobre 1986 France
Mathieu Tanguy 2e ligne 5 juin 1996 France
Lopeti Timani 2e ligne 28 septembre 1990 Tonga
Grégory Alldritt 3e ligne 23 mars 1997 France
Rémi Bourdeau 3e ligne 27 février 1992 France
Kevin Gourdon 3e ligne 23 janvier 1990 France
Zeno Kieft 3e ligne 2 novembre 1991 Pays-Bas
Wiaan Liebenberg 3e ligne 31 août 1992 Afrique du Sud
Victor Vito 3e ligne 27 mars 1987 Nouvelle-Zélande
Alexi Bales Mêlée 30 mai 1990 France
Tawera Kerr-Barlow Mêlée 15 août 1990 Nouvelle-Zélande
Brock James Ouverture 22 octobre 1981 Australie
Maxime Lafage Ouverture 1er septembre 1994 France
Ihaia West Ouverture 16 janvier 1992 Nouvelle-Zélande
Pierre Aguillon Centre 27 mars 1987 France
Levani Botia Centre 14 mars 1989 Fidji
Geoffrey Doumayrou Centre 16 septembre 1989 France
Jules Favre Centre 22 mars 1999 France
Brieuc Plessis Centre 19 mars 1994 France
Vincent Rattez Centre 24 mars 1992 France
Eliott Roudil Centre 30 octobre 1996 France
Marc Andreu Ailier 27 décembre 1985 France
Gabriel Lacroix Ailier 19 octobre 1993 France
Arthur Retiere Ailier 1er août 1997 France
Kini Murimurivalu Arrière 15 mai 1989 Fidji
Jérémy Sinzelle Arrière 2 juillet 1990 France

 

La saison dernière, le Stade Rochelais a terminé cinquième de la saison régulière de Top 14 avec un bilan de 16 victoires et 10 défaites. Les Maritimes ont ensuite échoué en demi-finale face au Stade Toulousain dans la course au titre. Cette année le club a pour objectif de se qualifier de nouveau pour la phase finale et pourquoi pas remporter son premier titre de champion de France.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *