Zoom sur : le LOU Rugby

Tout au long de la saison de Top 14, RugbyZAP vous invite à découvrir les clubs du championnat. Cette semaine, place au LOU Rugby !

Les origines du club

En 1890 est créée l’Union Sportive du lycée Ampère, qui permet aux étudiants de découvrir la pratique du rugby. L’histoire du LOU débute en 1896 avec la création du Rugby Club de Lyon et du Racing Club de Vaise, par des étudiants de l’Union Sportive. Les deux clubs fusionnent deux ans plus tard et donnent naissance au Racing Club de Lyon. En 1902, le club change de nom et devient le Lyon Olympique, qui arbore les couleurs Rouge et Noir.  Au fil des années, le Lyon Olympique devient de plus en plus un club d’étudiants, notamment après sa fusion avec l’association sportive de l’Ecole centrale de Lyon. C’est ainsi qu’en 1910, le LO devient le LOU (Lyon Olympique Universitaire).

Son palmarès en France

Le début des années 1930 a été très prolifique pour le LOU, aboutissant à deux titres consécutifs de champion de France en 1932 et 1933, après que le club ait été vice-champion de France en 1931. L’année 1933 a également été couronnée d’un trophée au Challenge Yves du Manoir. Plus récemment, Lyon a été sacré trois fois champion de France de Pro D2, en 2011, 2014 et 2016 en faisant “l’ascenseur” entre la Pro D2 et le Top 14.

Son palmarès en Europe

Au niveau européen, le LOU n’a jamais remporté de titre. Le club évolue en Champions Cup pour la deuxième année consécutive. Cette saison, le LOU se retrouve dans la poule 1 avec le Leinster, Northampton et Trévise.

Les 10 joueurs les plus capés depuis 1980

Nom Nombre de matchs avec le LOU Nombre d’années au club Nombre de points
Xavier Fiard 235 12 15
Toby Arnold* 151 6 295
Gérald Gambetta 140 9 80
Romain Loursac 137 10 636
Mosese Ratuvou 121 6 170
Julien Puricelli* 120 5 30
Enrico Januarie 104 4 50
Deon Fourie 91 5 60
Lionel Nallet 75 3 35
Félix Lambey* 68 3 10

*Joueurs toujours en activité au LOU Rugby

L’effectif de la saison 2019/2020

Nom Poste Naissance Nationalité
Demba Bamba Pilier 17 mars 1998 France
Raphaël Chaume Pilier 24 avril 1989 France
Xavier Chiocci Pilier 13 février 1990 France
Vivien Devisme Pilier 23 mars 1992 France
Francisco Gomez-Kodela Pilier 7 juillet 1985 Argentine
Hamza Kaabeche Pilier 23 septembre 1996 France
Clément Ric Pilier 18 juillet 1988 France
Kevin Yameogo Pilier 19 mai 1997 France
Sami Zouhair Pilier 21 février 1999 France
Badri Alkhazashvili Talonneur 31 juillet 1995 Géorgie
Mickaël Ivaldi Talonneur 20 février 1990 France
Jérémie Maurouard Talonneur 23 septembre 1992 France
Virgile Bruni 2e ligne 6 février 1989 France
Kilian Geraci 2e ligne 25 mars 1999 France
Félix Lambey 2e ligne 15 mars 1994 France
Etienne Oosthuizen 2e ligne 22 décembre 1992 Afrique du Sud 
Martial Rolland 2e ligne 17 août 1998 France
Hendrick Roodt 2e ligne 6 novembre 1987 Afrique du Sud
Dylan Cretin 3e ligne 4 mai 1997 France
Carl  Fearns 3e ligne 28 mai 1989 Géorgie
Liam Gill 3e ligne 8 juin 1992 Australie
Loann Goujon 3e ligne 23 avril 1989 France
Tanginoa Halaifonua 3e ligne 3 août 1996 Tonga
Julien Puricelli 3e ligne 1er août 1981 France
Patrick Sobela 3e ligne 12 août 1992 France
Baptiste Couilloud Mêlée 22 juillet 1997 France
Jonathan Pélissié Mêlée 6 juin 1988 France
Jean-Marc Doussain Ouverture 12 février 1991 France
Patricio Fernandez Ouverture 11 octobre 1994 Argentine
Jonathan Wisniewski Ouverture 16 juillet 1985 France
Pierre-Louis Barassi Centre 22 avril 1998 France
Mathieu Bastareaud Centre 17 septembre 1988 France
Charlie Ngatai Centre 17 août 1990 Nouvelle-Zélande
Thibaut Regard Centre 6 août 1993 France
Rudi Wulf Centre 2 février 1984 Nouvelle-Zélande
Toby Arnold Ailier 11 septembre 1987 Nouvelle-Zélande
Xavier Mignot Ailier 27 janvier 1994 France
Noa Nakaitaci Ailier 11 juillet 1990 France
Alexis Palisson Ailier 9 septembre 1987 France
Josua Tuisova Ailier 4 février 1994 Fidji
Jean-Marcellin Buttin Arrière 16 décembre 1991 France
Cléments Laporte Arrière 7 janvier 1998 France

 

La saison dernière, le LOU a terminé troisième de la saison régulière de Top 14 avec un bilan de 17 victoires, 1 nul et 8 défaites. Lors de la phase finale, les lyonnais ont battu le MHR en barrages avant d’échouer en demi-finale face à l’ASM Clermont. Cette année, le club a pour objectif de se qualifier de nouveau pour la phase finale et pourquoi pas remporter le titre de champion de France pour la troisième fois de son histoire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *