Tournoi des 6 Nations : le bel exploit des Bleus

Deuxième essai tricolore Penaud et Dulin©(J. Crombie/L’Équipe)

Au cours de cette deuxième journée du Tournoi des 6 Nations 2021, l’Angleterre remporte son match contre l’Italie sans briller. Le Pays de Galles s’est imposé en Écosse au cours d’un match haletant. Le XV de France signe ce week-end un exploit retentissant en battant le XV de Trèfle à domicile, ce qui n’était plus arrivé depuis dix ans. La victoire fut laborieuse mais elle est précieuse pour le XV de France qui est venu à bout de l’Irlande à Dublin.  Retrouvez le résumé des trois matchs de ce week-end.

Angleterre – Italie  (41 à 18)

Les Italiens donnent le coup d’envoi de la rencontre et à la troisième minute, ils ouvrent le score. Le trois-quart de la Squadra Azzurra, Loane aplatit pour son équipe qui mène après quelques minutes de jeu. A la neuvième minute, le demi d’ouverture Owen Farrell réduit l’écart en marquant une pénalité pour le XV de la Rose. Le deuxième ligne Jonny Hill parvient quelques minutes plus tard à enfoncer la ligne italienne. Farell rate sa tentative de transformation, l’Angleterre mène désormais 8 à 5. Les Italiens reviennent au score grâce à une pénalité du demi d’ouverture Garbisi. A la 26ème minute, l’arrière anglais Watson aplatit entre les poteaux puis Owen Farrell en face des perches, transforme l’essai. Avant la fin de la première période, le trois-quart anglais Jonny May marque un nouvel essai pour son équipe. Owen Farrell rate la transformation.

Ainsi les Anglais mènent à la fin de la première période 20 à 8. Cette première période a été marquée par des Italiens ambitieux et le jeu fébrile des Anglais. Le XV de la Rose s’est appuyé sur la puissance et son jeu de pied pour garder le contrôle face à des Italiens en pleine confiance.

De retour sur la pelouse, le demi d’ouverture Paolo Garbisi permet à son équipe de réduire l’écart en inscrivant une pénalité à la 44ème minute (20 à 11).  A la 50ème minute, l’anglais Anthony Watson intercepte une passe italienne et s’empare du ballon avant d’accélérer et d’aplatir entre les poteaux. Le capitaine anglais, Farrell, se charge de la transformation. Quelques minutes plus tard après son entrée en jeu, le troisième ligne Jack Willis profite d’une erreur italienne et enfonce la ligne. A nouveau, le demi d’ouverture anglais, Farrell conclut et transforme l’essai. Alors que le XV de la Rose mène 34 à 11, le demi d’ouverture italien Allan aplatit et transforme un nouvel essai pour l’équipe italienne à  la 66ème minute. Dan Robson, le demi de mêlée anglais donne une bonne dynamique à son équipe et permet à l’arrière Elliot Daly de marquer un nouvel essai. Enfin Owen Farrell transforme ce dernier essai et permet à son équipe de mener 41 à 18.

Ainsi le XV de la Rose s’impose sans briller avec le bonus offensif contre l’Italie. Effectivement la performance des Anglais n’était pas éblouissante. Pour leur prochain match, les Anglais devront être plus disciplinés pour s’imposer au Millennium Stadium contre les Gallois.

Écosse – Pays de Galles (24 à 25)

Le Pays de Galles ouvre le score à la 8ème minute avec une pénalité légèrement à droite, l’arrière Halfpenny permet à son équipe de mener 0 à 3. A la dixième minute, suite à une pénaltouche, les Écossais contrés obtiennent une pénalité. Le demi d’ouverture Russell inscrit les premiers points écossais. Quelques minutes plus tard, suite à une belle combinaison écossaise, le trois quart Darcy Graham inscrit le premier essai de la rencontre pour l’Écosse. Finn Russell assure la transformation dans l’axe des perches et permet à son équipe de mener 10 à 3. A la 25ème minute, l’arrière Stuart Hogg concrétise un nouvel essai pour le XV du Chardon transformé à nouveau par Finn Russell. Les Gallois réduisent l’écart à la 38ème minute suite un essai du trois quart Rees Zammit. Le demi d’ouverture Dan Biggar rate sa tentative de transformation.

Ainsi à la fin de la première période, le XV du Chardon mène 17 à 8. Les Écossais se révèlent  plus forts collectivement que les Gallois.

Au retour de la mi-temps, les Gallois sont pris en position de hors jeu. La pénalité est alors jouée à la main par les Écossais, Darcy Graham en profite pour aplatir. Toutefois après visionnage de la vidéo, l’essai est refusé car le deuxième ligne Scott Cummings gêne la défense du XV du Poireau. Seulement une minute plus tard, les Gallois réalisent une belle combinaison conclut par l’arrière Liam Williams qui aplatit. Le demi d’ouverture Sheedy assure la transformation et permet au Pays de Galles de revenir à seulement deux points de l’Écosse.

A la 54ème minute, le visionnage vidéo est demandé pour un déblayage écossais. Le pilier écossais Zander Fagerson écope d’un carton rouge pour un contact direct à la tête. Suite au carton rouge de Fagerson, le Pays de Galles en profite pour inscrire un nouvel essai et mener 17 à 20. Pourtant réduits à 14, les Écossais marquent un nouvel essai à la 65ème minute avec Stuart Hogg puis transformé par Finn Russell. La réponse des Gallois ne se fait pas attendre. Le trois quart gallois Louis Rees-Zammit inscrit à la 69ème minute son second essai de la rencontre. Callum Sheedy rate sa tentative de transformation et le XV du Poireau mène de seulement un point.

Au coup de sifflet final, les Gallois s’imposent à Murrayfield de justesse malgré la domination écossaise en première période. Ainsi le XV du Poireau signe donc sa deuxième victoire en renversant le XV du Chardon.

Irlande  – France (13 à 15)

Les Irlandais tapent le coup d’envoi. Le demi d’ouverture Billy Burns ouvre le score pour le XV du Trèfle à la 21ème minute. Trois minutes plus tard, après visionnage vidéo le français Bernard Le Roux écope d’un carton jaune pour un croche pied à Keith Earls. Le XV de France est donc réduit à 14 pendant 10 minutes. Les Irlandais profitent de leur supériorité numérique. Après visionnage vidéo, l’essai marqué par James Lowe est finalement invalidé. En effet le pied droit de James Lowe touche la ligne de touche avant que le joueur aplatisse. Après une belle combinaison française, Gaël Fickou passe à son capitaine Charles Ollivon qui conclut à l’aile. La transformation est assurée par le demi d’ouverture Matthieu Jalibert.

En difficulté en début de première période, les Bleus ont résisté face aux Irlandais. Le XV de France mène à la fin de la première période 3 à 10.  Réduits à 14 contre 15, les Bleus viraient contre toute attente en tête à la pause.

Au retour de la mi-temps, les Bleus confiants gâchent une belle occasion à la 42ème minute. A la 55ème minute, le XV de France renverse le jeu avec une belle combinaison de Matthieu Jalibert et Brice Dulin conclut par le trois quart Damian Penaud. Malheureusement Mathieu Jalibert croise trop et rate sa transformation. Les Irlandais réagissent et profitent d’un rebond pour s’emparer du ballon. Le talonneur Ronan Kelleher, tout juste entré en jeu, fonce à l’essai. Ross Byrne, le demi d’ouverture irlandais, trouve les perches et transforme l’essai. Les Irlandais réduisent l’écart et reviennent 10 à 15. Quelques minutes plus tard, Ross Byrne trouve à nouveau les perches et marque une pénalité pour son équipe qui revient à seulement deux points d’écart. A la 72ème minute, Mathieu Jalibert manque une pénalité, son tir est repoussé par le poteau. La tension est alors palpable dans l’Aviva Stadium.

Le XV de Trèfle a maintenu la pression jusqu’au bout mais le XV de France remporte un gros combat à Dublin. L’arrière tricolore Brice Dulin a réalisé dimanche une belle performance, il a été remarquable lors de nombreux ballons.  En effet son jeu de pied a aussi soulagé l’équipe de France. Enfin il a été décisif lors du deuxième essai tricolore et lors du plaquage sur l’ailier James Lowe. Brice Dulin a été désigné meilleur joueur du match.

Classement après la deuxième journée du tournoi

 

NATION POINTS
FRANCE 9
PAYS DE GALLES 9
ANGLETERRE 6
ÉCOSSE 5
IRLANDE 2
ITALIE 0

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *