Tournoi des 6 Nations : la France dit adieu au Grand Chelem

Le XV de France après ANGFRA©(AFP/Adrian DENNIS)

L’Irlande a arraché une courte victoire à Murrayfield en s’imposant 24 à 27. Cette victoire permet au XV du Trèfle de prendre provisoirement la deuxième place du Tournoi. La France a cédé dans les cinq dernières minutes face à des Anglais pugnaces. Cette défaite 23 à 20 met fin aux rêves de Grand Chelem des Bleus. Les Gallois qui se sont imposés en Italie 48 à 7 joueront le Grand Chelem contre la France samedi prochain. Retrouvez le résumé des trois matchs de ce week-end.

Italie -Pays de Galles  (7 à 48)

Première période :

L’italien Paolo Garbisi donne le coup d’envoi de la rencontre.Toutefois à la troisième minute, Dan Biggar, le demi d’ouverture ouvre le score pour le Pays de Galles. Quelques minutes plus tard, le talonneur italien Luca Bigi écope d’un carton jaune. A la 8ème minute, le trois-quart gallois, Josh Adams marque le premier essai de la rencontre pour son équipe. Dan Biggar assure la transformation et le Pays de Galles mène 10 à 0. En supériorité numérique, les Gallois continuent de creuser l’écart. A la 14ème minute, le troisième ligne Toby Faletau marque un deuxième essai.  Dan Biggar manque cette transformation. Puis à la 21ème minute, le talonneur Ken Owens marque le troisième essai gallois. Cette fois-ci le demi d’ouverture Biggar ne manque pas sa cible et transforme l’essai. A nouveau, le talonneur Owens marque un essai en puissance à la 30ème minute. La transformation est manquée par Dan Biggar et le Pays de Galles mène 27 à 0. A la 35ème minute, après un visionnage vidéo, l’arbitre refuse finalement l’essai de Louis Rees-Zammit. L’essai est refusé pour un en-avant de Dan Biggar lors de la dernière passe. Le Pays de Galles mène largement à la pause avec une solide avance 27 à 0. La Squadra Azzurra s’est montrée très indisciplinée lors de cette première période.

Seconde période :

Au retour des vestiaires, Dan Biggar donne le coup d’envoi de la seconde période.  Le trois quart George North sprinte avant d’aplatir  entre les poteaux deux minutes après le début de la seconde période. Face aux poteaux, Dan Biggar transforme ce nouvel essai. Il faut attendre la 51ème minute pour voir le premier essai italien. Le trois-quart italien Monty Loane ouvre le score pour son équipe puis Paolo Garbisi transforme l’essai. Trois minutes plus tard, Josh Adams vient aplatir dans l’en-but. Mais suite au visionnage de la vidéo, cette belle action galloise n’offre pas de points supplémentaires, l’essai est refusé. A la 57ème minute, le pilier italien Marco Riccioni écope d’un carton jaune pour un coude dans le cou de son adversaire. Les Gallois marquent ensuite plusieurs essais. Un premier essai à la 60ème minute du demi d’ouverture Callum Sheedy puis un deuxième essai de Louis Rees-Zammit à la 64ème minute. Callum Sheedy se charge des deux transformations avec brio et permet à son équipe de mener 48 à 7.

 

Le Pays de Galles s’impose avec le bonus offensif face à l’Italie au Stadio Olimpico. Dominés et indisciplinés, les Italiens essuient un nouveau revers. La Squadra Azzura n’a malheureusement pas vu le jour face au XV du Poireau. Les Diables Rouges ont maîtrisé avec brio ce match, ils joueront le Grand Chelem contre la France. Ils tenteront de décrocher le Grand Chelem samedi prochain à Saint-Denis.

Angleterre – France (23 à 20)

Première période :

Matthieu Jalibert donne le coup d’envoi de la rencontre pour les Bleus. Après seulement quelques secondes, Virimi Vakatawa enchaîne une course percutante avant de trouver  Teddy Thomas. L’ailier du Racing entre dans les 22 mètres adverses et tape par-dessus le dernier défenseur. Le rebond est favorable à Antoine Dupont qui marque le premier essai du match. Le demi d’ouverture Matthieu Jalibert assure la transformation et permet à son équipe de mener 7 à 0. A la dixième minute, les Anglais trouvent la faille et Anthony Watson marque le premier essai anglais. Owen Farrell transforme l’essai et le XV de la Rose égalise 7 à 7. Cinq minutes plus tard, le demi d’ouverture Owen Farrell concrétise une pénalité de 20 mètres et permet à son équipe de mener 10 à 7. A la 20ème minute,  de nouveau le demi d’ouverture anglais Farrell marque une pénalité. Cette nouvelle pénalité permet aux Anglais de mener de 6 points, 13 à 7. A la 30ème minute, Matthieu Jalibert marque une pénalité pour l’équipe de France et permet de réduire l’écart 13 à 10. Le XV de France à la 32ème minute reprend l’avantage après une superbe combinaison conclue par Damian Penaud ! Matthieu Jalibert transforme et donne 4 points d’avance aux Bleus (13-17) ! A la fin de cette première période, la France est en tête à Twickenham 13 à 17.  Après un début endiablé, la domination anglaise se concrétise avec 13 points encaissés en 10 minutes. Toutefois les Bleus sont revenus en fin de période et sont en tête.

 

Seconde période :

Après quelques minutes de jeu, le demi d’ouverture français Jalibert accentue l’avance des bleus en marquant une nouvelle pénalité. La France mène alors de 7 points. Mais quatre minutes plus tard, Owen Farrell réduit l’écart avec une nouvelle pénalité pour les Anglais. A la 76ème minute, après visionnage vidéo l’essai de Maro Itoje donne l’avantage aux Anglais dans les cinq dernières minutes. Alors que l’arbitre jugeait qu’il n’y avait pas essai, l’arbitre vidéo Joy Neville valide l’essai. Le demi d’ouverture Owen Farrell transforme et l’Angleterre mène 23 à 20.

 

Le XV de la Rose remporte de justesse cette rencontre très serrée. La France perd avec cette défaite ses chances de Grand Chelem. Après avoir mené le match pendant 76 minutes, les Bleus se sont inclinés face à des Anglais pugnaces.

Écosse – Irlande (24 à 27)

Première période :

Le coup d’envoi de la rencontre est donné par la capitaine irlandais Jonathan Sexton. Après quelques minutes de jeu, face aux perches, le capitaine ouvre le score pour l’Irlande. Puis à la 8ème minute, l’arrière Robbie Henshaw inscrit le premier essai de la partie, son huitième essai en sélection nationale. Jonathan Sexton manque sa tentative en touchant le poteau et l’Irlande mène donc 8 à 0. Mais quelques minutes plus tard le demi d’ouverture écossais Finn Russell ouvre le score pour son équipe. A la 28ème minute , après un contre de Stuart Hogg, le capitaine écossais, Finn Russell, applati et inscrit le premier essai ecossais. Après visionnage de la vidéo pour un éventuel en avant, l’arbitre de la rencontre accorde l’essai. Face aux perches, Finn Russell assure sa transformation et permet à l’Écosse de mener 10 à 8. A la 34ème minute, suite à une pénalité, Jonathan Sexton redonne l’avantage à son équipe. Alors que Finn Russell peut redonner l’avantage à l’équipe écossaise, à 35 mètres des perches le demi d’ouverture loupe la pénalité. Avant la fin de la première période, le demi d’ouverture irlandais Jonathan Sexton creuse l’écart avec une nouvelle pénalité. A la pause, l’Irlande mène donc 14 à 10 à Murrayfield.

Seconde période :

L’Écossais Finn Russell donne le coup d’envoi de la seconde période. A la 49ème minute, face à deux défenseurs écossais, le deuxième ligne Tadhg Beirne inscrit tout en puissance le deuxième essai  irlandais. Face aux perches, le capitaine irlandais Sexton concrétise la transformation. Quelques minutes plus tard, Jonathan Sexton creuse un peu plus l’écart avec une nouvelle pénalité. Ainsi les Irlandais mènent 24 à 10 sur la pelouse de Murrayfield. A la 60ème minute,  Huw Jones se défait de deux plaquages avant d’inscrire le deuxième essai écossais et son onzième essai international. L’arrière Stuart Hogg ne manque sa première transformation et permet à l’Écosse de réduire l’écart 17 à 24. Puis quatorze minutes plus tard, le troisième ligne écossais Hamish Watson aplatit en puissance. Suite au visionnage de la vidéo, l’arbitre accorde ce nouvel essai écossais. Stuart Hogg concrétise la transformation écossaise et permet à son équipe de revenir à égalité 24 à 24. Mais trois minutes plus tard, Jonathan Sexton marque une nouvelle pénalité pour son équipe et redonne l’avantage à l’Irlande 24 à 27.

 

L’Irlande s’impose de justesse face à l’Écosse à Murrayfield. Malmenée pendant cette rencontre, le XV du Chardon encaisse une deuxième défaite à domicile. Ainsi l’Écosse n’a donc plus aucune chance de remporter le Tournoi. La semaine prochaine, l’Écosse affrontera pour la cinquième journée du Tournoi l’Italie. Puis le XV du Chardon se déplacera ensuite à Saint Denis pour affronter les Tricolores pour son dernier match du tournoi des 6 Nations. Désormais deuxième, le XV du Trèfle dépasse la France et l’Angleterre au classement du Tournoi.

 

Classement après la quatrième journée du tournoi

 

NATION POINTS
PAYS DE GALLES 19
IRLANDE 11
FRANCE 10
ANGLETERRE 10
ÉCOSSE 6
ITALIE 0

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *