Top 14 : c’est l’heure de la reprise

reprise top 14 2021

© (Panoramic)

Le Top 14 reprend ses droits le 04 septembre pour une saison 2021/2022 pleine de promesses ! Cette saison, Toulouse sera la cible à abattre. En effet, le Stade Toulousain est considéré comme le favori à sa succession. Toutefois, le Stade Rochelais, le Racing 92,  l’UBB, le Stade Français, Clermont et Toulon rêvent de soulever cette saison le Bouclier de Brennus. RugbyZAP vous présente les 14 équipes qui composent le championnat et leurs ambitions…

Union Bordeaux-Bègles

Après sa brillante saison, l’UBB nourrit de grosses ambitions pour cette nouvelle saison en Top 14. Bordeaux conclut sa saison 2020/2021 à la 4ème place du classement. Les Bordelais échouent à deux reprises face aux Toulousains en demi-finale de Top 14 et demi-finale de Champions Cup. Christophe Urios arrivé en 2019 en tant qu’entraineur  a su très vite s’imposer à Bordeaux. Pour confirmer sa montée en puissance, le club girondin va miser sur des jeunes joueurs comme Federico Mori, Alban Roussel, Pablo Dimcheff et Pierre Bochaton. L’UBB pourra également compter parmi son effectif sur le Columérien et troisième ligne Bastien Vergnes-Taillefer. À noter, la retraite du talonneur australien et figure de proue Scott Higginbotham. 

CA Brive

Promu en Top 14 en 2019, le CA Brive a bataillé afin de se stabiliser en Top 14. Combatif, généreux et soudé, l’effectif du CAB n’a pas démérité pour obtenir son maintien. L’objectif du club était de se maintenir et de faire mieux que l’édition précédente. Les Brivistes terminent la saison à la 11ème place du classement. L’effectif du CAB reste stable, à noter le recrutement du deuxième ligne colombien Andrés Zafra. Brive pourra compter sur des cadres pour renouveler son objectif, son maintien en Top 14.

Castres Olympique

Lors de la dernière édition, Castre Olympique termine en milieu de tableau à la 7ème place. Pour cette nouvelle saison de Top 14, l’objectif de Castres sera de se qualifier pour les phases finales. Pour mener à bien cette mission, le CO pourra s’appuyer sur des cadres comme Benjamin Urdapilleta, Rory Kockott, Julien Dumora, Thomas Combezou. Le club tarnais pourra également compter sur l’ancien pilier de Perpignan Quentin Walcker et des jeunes à fort potentiel.

ASM Clermont Auvergne

Avec cette nouvelle saison, une nouvelle ère s’ouvre pour Clermont. L’ex manager de l’ASM Franck Azema laisse sa place à Jono Gibbes. Après 7 années sur le banc de touche, Franck Azema quitte les Clermontois. Un vent de renouveau souffle donc depuis cet été au-dessus de l’ASM. L’objectif du nouvel entraîneur Néo-Zélandais est d’insuffler de la nouveauté au sein de l’effectif et de retrouver les sommets de Top 14. Ancien entraîneur des avants en 2014  et 2017, Jono Gibbes connait déjà l’ASM. La saison dernière, Clermont a échoué aux barrages et en quart de finale de Champions Cup. Ainsi Clermont finit la saison à la cinquième place. Afin de redynamiser le groupe clermontois, le deuxième ligne argentin, Tomas Lavanini arrivera en octobre au sein de l’effectif, une fois le Rugby Championship (ancien Four Nations) terminé.

Stade Rochelais

Le finaliste malheureux en Top 14 et Champions Cup, le Stade Rochelais espère à nouveau briller lors de cette nouvelle saison. Alors que le Stade Rochelais n’a jamais décrocher de trophée majeur, l’objectif des Rochelais est de soulever enfin le Bouclier de Brennus. Après le départ de Jono Gibbes pour l’ASM, Ronan O’Gara devient l’entraineur des Jaunes et Noirs. Un nouveau défi s’offre également au Francilien Jonathan Danty qui rejoint l’effectif rochelais. Il pourra évoluer aux côtés de cadres du Stade Rochelais, seul l’international Geoffrey Doumayrou sera absent du pack rochelais. Ce dernier a officialisé fin mai son retour aux sources, au sein du MHR.

Lyon LOU

La saison dernière, les Lyonnais n’ont pas atteint les phases finales de Top 14, une première depuis 2017. Neuvième du classement à la fin de l’édition précédente, le Lou souhaite retrouver le top 6 pour cette nouvelle saison. Eliminé en huitième de finale de Champions Cup par le tenant du titre Exeter, cette année Lyon jouera la Challenge Cup avant de peut-être retrouver la grande coupe d’Europe. Suite à la retraite de son ouvreur Jonathan Wisniewski, l’ancien All Black, Lima Sopoaga arrivera fin septembre dans l’effectif des Gones. En attendant son arrivée, les Lyonnais pourront compter sur le jeune Léo Berdeu et Jean-Marc Doussain pour le début du championnat.

Montpellier Hérault Rugby

La dernière saison des Montpelliérains a été mitigée, décevant en Top 14, Montpellier a remporté le Challenge Cup. Alors que le MHR pointait en queue de peloton, les Montpelliérains ont finalement sauvé leur maintien en Top 14 et accrochent la 10ème place du classement. Après de nombreuses défaites, l’entraîneur Xavier Garbajosa a été démis de ses fonctions et remplacé par Philippe Saint-André. Montpellier souhaite oublier cette saison tempétueuse de Top 14 et se concentrer sur l’avenir. Des internationaux de renom intègrent l’effectif montpelliérain comme le talonneur australien, Brandon Paenga-Amosa, l’ouvreur italien, Paolo Garbisi et le troisième ligne anglais Zach Mercer. Après sa victoire en Challenge Cup l’an dernier,  Montpellier est qualifié cette année en Champions Cup.

Section Paloise

Alors que lors de la dernière édition de Top 14, Pau a dû jouer le maintien, le club espère retrouver un nouveau souffle pour cette nouvelle saison. L’ancien manager de l’équipe de France des moins de 20 ans, Sébastien Piqueronies est arrivé à Pau le 1er mai 2021 pour sauver le club. Sa nouvelle mission sera donc d’ouvrir un nouveau chapitre en Top 14  pour le club béarnais. L’an dernier la Section Paloise termine sa saison à la 12ème place. L’ Australien Jack Maddocks rejoint l’effectif béarnais pour apporter une nouvelle dynamique au jeu des Palois. La Section Paloise compte de nombreux changements à l’intersaison avec 19 départs dont l’Australien Matt Philip, Baptiste Pesenti et Lourens Adriaanse.

Racing 92

Le Racing 92 n’a remporté aucun titre depuis 2014. Toujours dans le top des clubs de l’élite du rugby français, le Racing 92 ne connaît plus la consécration depuis plusieurs saisons. Lors de la dernière édition, les Racingmen terminent la saison sur le podium, à la troisième place. Cette nouvelle saison de Top 14 sera donc l’occasion de renouer avec les titres. Les franciliens misent donc sur la stabilité. La nouvelle recrue des Ciel et Blanc, Baptiste Pesenti intégrera l’effectif francilien pour une nouvelle saison au sommet.

Stade Français

Le Stade Français vise pour cette nouvelle saison une place dans le Top 6. Absent et décevant depuis plusieurs saisons, le club francilien renaît de ses cendres. L’entraîneur argentin, Gonzalo Quesada et Thomas Lombard ont remis le club sur le droit chemin. En effet la saison dernière, les Franciliens se qualifient pour les phases finales et terminent à la sixième place du classement. Ainsi les soldats roses joueront cette année la Champions Cup après 5 ans d’absence. Après les départs en fin de saison de Gaël Fickou et Jonathan Danty, le Stade Français a misé sur une nouvelle recrue néo-zélandaise Ngani Laumape. L’ancien joueur des Hurricanes pourra souffler un vent de nouveauté dans l’effectif francilien.

RC Toulon

Toulon n’a pas remporté de titre depuis 2015. La saison dernière, Toulon a été éliminé (sur tapis vert) de la Champions Cup en 8ème de finale et termine à la huitième place de Top 14. Cette saison, Toulon pourra donc batailler pour décrocher le titre de Challenge Cup. L’objectif pour les Toulonnais sera également de reprendre leur place parmi le top 6 des clubs français. Après cette saison ratée, le club toulonnais a donc misé sur un recrutement ciblé. De jeunes joueurs intègrent l’effectif comme Aymeric Luc, Jiuta Wainiqolo, Quinn Roux, Kieran Brookes ou Cornell du Preez.

US Perpignan

Comme Biarritz, Perpignan a été promu cet été en Top 14. Pour le champion de France de Pro D2, l’objectif principal sera donc le maintien parmi l’élite du rugby français. En effet l’ambition du club sera de se stabiliser enfin en Top 14. La mission ne sera pas simple pour les Catalans. Le club catalan pourra toutefois compter sur Martin Landajo. L’argentin qui vient d’être sacré champion d’Angleterre avec les Harlequins pourra apporter son expérience.

Biarritz Olympique

Promu en Top 14, le Biarritz Olympique tentera de se maintenir en Top 14 cette saison. Sept ans après avoir été rétrogradé en Pro D2, le club basque retrouve l’élite du rugby français. Afin de se maintenir en Top 14, le club a misé sur le recrutement de joueurs d’expériences. Ainsi plusieurs ténors appartiennent désormais à l’effectif biarrots comme l’Australien Tevita Kuridrani, l’Irlandais James Cronin, l’Argentin Tomas Cubelli et le Néo-Zélandais Elliot Dixon.

Stade Toulousain

Clôturons cette présentation des équipes du Top 14 par le champion de France en titre : le Stade Toulousain. Le Stade Toulousain ne pourra pas faire mieux que l’an dernier, champion de Top 14 et de Champions Cup, les stadistes ont décroché un nouveau doublé historique. Ainsi le Stade Toulousain a remporté son 21ème titre de Champion de France et un deuxième doublé après celui de 1996. Le Stade Toulousain est donc assis sur le toit de l’Europe et de la France du rugby. L’objectif des Toulousains sera donc de conserver leurs titres. Le club le plus titré de France aime les défis et sera donc favori. Anthony Jelonch,  l’ancien Castrais rejoint son ami Antoine Dupont et formera un trio explosif avec Selevasio Tolofua et François Cros. Enfin Yoann Huget et Jerome Kaino ont mis un terme à leur carrière de joueur. Clément Castets a également quitté l’effectif toulousain pour rejoindre le Stade Français.

Avec cette présentation des 14 équipes qui fouleront les pelouses du Top 14, vous êtes fin prêts pour la saison 2021/2022 avec RugbyZAP !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *