Rugby à XIII : La Super League est de retour !

La saison 2020 de Super League, compétition phare du rugby à XIII dans l’hémisphère nord, est de retour à partir de jeudi. Elle verra s’affronter le gratin européen du rugby à XIII avec une nouveauté cette année, l’arrivée du club canadien des Toronto Wolfpack. Les Dragons Catalans seront encore la seule franchise française engagée cette saison.

dragons catalans

© Dragons Catalans

Présentation de la Super League

Pour ceux qui ne connaissent pas bien la Super League, cette compétition de rugby à XIII créée en 1996 regroupe 12 équipes de l’hémisphère nord (10 anglaises, 1 française et 1 canadienne). La compétition se déroule en deux phases. Tout d’abord, une saison régulière qui verra toutes les équipes s’affronter pour établir un classement général, puis une phase finale qui regroupe les cinq meilleures équipes. Le championnat commence cette année le 30 janvier et la grande finale aura lieu en octobre, au stade Old Trafford de Manchester.

Super_League_2020_logo

Une équipe française : les Dragons Catalans

Fondée en 2005, la franchise des Dragons Catalans est l’unique représentant français en Super League depuis 2006. Elle est née de la fusion de deux clubs français historiques de rugby à XIII : le XIII catalan (fondé en 1934) et l’AS Saint-Estève (fondée en 1965). Cette fusion prend alors le nom d’Union Treiziste Catalane. Elle est renommée Dragons Catalans lors de son introduction en Super League. Le meilleur résultat du club de Perpignan en Super League est une place en demi-finale en 2009 et en 2014.

Cette année, les Dracs débuteront leur saison à domicile le samedi 1er février contre les Huddersfield Giants. Comme la saison dernière avec la disparition du Super 8, il y aura 29 journées et donc plusieurs doubles confrontations. En 2020, les Dragons se déplaceront à deux reprises à Huddersfield, Hull FC, Castleford et Wigan alors qu’ils recevront deux fois Toronto, Leeds et Warrington.

calendrier dragons catalans

© Dragons Catalans

Les favoris de la Super League 2020

Les Saints de St Helens, vainqueurs l’an dernier de la Super League seront favoris à leur propre succession. Malgré le départ de leur entraîneur Justin Holbrook pour l’hémisphère sud, remplacé par l’australien Kristian Woolf, les Saints conservent l’armature de leur effectif de l’an dernier. Emmené par le demi français Théo Fages et le rugueux pilier anglais Luke Thompson, le club de la banlieue de Liverpool est une équipe offensive, pratiquant un jeu spectaculaire et efficace.

Après 2016 et 2018, les Wigan Warriors peuvent décrocher un troisième titre en cinq ans. Et on peut dire que les Warriors se sont donné les moyens d’atteindre cet objectif en recrutant le demi Jackson Hastings, nommé meilleur joueur de la saison passée, alors qu’il évoluait à Salford et le pilier international anglais George Burgess, en provenance du club australien des South Sydney Rabbitohs. De plus, la franchise pourra toujours compter sur les français Morgan Escaré et Romain Navarrette.

Les Warrington Wolves peuvent aussi prétendre au titre cette année grâce à leur bon mercato. En effet, après 11 ans passés en Australie, la star anglaise Gareth Widdop est de retour chez les Wolves. Le centre Anthony Gelling va lui aussi poser ses valises à Warrington. Les Wolves disposent donc désormais d’un effectif complet, avec des internationaux à chaque ligne. Cette année pourrait bien être la bonne pour Warrington, après quatre finales perdues en 2012, 2013, 2016 et 2018.

Enfin, n’oublions pas les Rhinos de Leeds, franchise la plus titrée de Super League depuis 1996 avec huit titres sur dix finales disputées. Après une saison 2019 décevante, achevée à la 8ème place, Leeds a une revanche à prendre. A l’intersaison, les Rhinos ont été très actifs en faisant venir Luke Gale, meilleur joueur 2017, en provenance des Castleford Tigers, le pilier australien Matt Prior, ainsi que les deux jeunes anglais d’Huddersfield Alex Mellor et Kruise Leeming. L’effectif 2020 de Leeds est un mélange d’expérience (Luke Gale, Stevie Ward, Adam Cuthbertson) et de jeunesse (Jack Walker, Harry Newman, Mikolaj Oledzki). Si les recrues s’intègrent rapidement, les Rhinos seront de solides outsiders.

dragons catalans

© FFR 13

Les Dragons Catalans sans diffuseur TV ?

Coup dur pour les supporters des Dragons Catalans. Après cinq années avec beIN SPORTS entre 2015 et 2019, les Dragons Catalans n’auront peut-être pas de diffuseur en 2020. Malgré des contacts avec de nombreuses chaînes françaises, aucun accord n’a encore été trouvé. La bonne nouvelle est que Sky Sports a promis de produire 5 matchs des Dragons Catalans à Brutus en 2020, ce qui n’en laissera que 9 à la charge d’un potentiel diffuseur. S’il est de moins en moins probable que le premier match de samedi face à Huddersfield soit diffusé un accord pourrait être trouvé en cours de saison… espérons !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *