Reprise du championnat Elite 1 Féminine le 14 septembre

Le championnat de France de rugby féminin est de retour ! La première journée de compétition débute ce samedi pour les 16 meilleures équipes françaises. Victorieuses lors des trois derniers exercices, les montpelliéraines vont elles réussir à décrocher un quatrième titre consécutif ?

Top départ pour la saison 2019/2020 de l’Elite 1 Féminine qui débute ce samedi à 19h30 avec une affiche opposant Lons à Bobigny. L’occasion pour RugbyZAP de vous faire un tour d’horizon du championnat Elite 1.

Seize équipes réparties en deux poules

Depuis 2018, le Top 8, qui opposait les huit meilleures équipes françaises féminines, a laissé place à l’Élite 1 Féminine regroupant désormais 16 équipes. Pour la phase régulière, la compétition se déroule en deux poules de 8 équipes. Dans chaque poule, les équipes s’affrontent en matchs “aller-retour”. 

Poule 1 Poule 2
Montpellier RC Stade Toulousain
AS Bayonne Blagnac RF
AC Bobigny 93 ASM Romagnat
FC Grenoble Amazones Stade Rennais
Stade Français Lille MRC Villeneuvois
Lons Rugby Féminin Stade Bordelais
AS Rouen UC Ovalie Caennaise
RC Chilly-Mazarin LOU Rugby

A la fin de la saison régulière, les quatre premières équipes de chaque poule sont qualifiées pour la phase finale (quart, demi, finale), tandis que les deux équipes se classant à la huitième place disputent un match de maintien. Le perdant de ce match est directement relégué en Elite 2 tandis que le vainqueur joue un match de barrage face au perdant de la finale d’Elite 2.

Les promus de cette saison

Suite aux dernières places du SO Villelonguet et du Stado Tarbes Pyrénées Rugby la saison dernière, ce sont le Lou Rugby et le RC Chilly-Mazarin qui les remplacent en ayant décroché les deux premières places en Elite 2. Les lyonnaises ont terminé premières de la phase régulière avec 77 points et les chiroquoises se sont classées deuxièmes en totalisant 70 points. Le LOU a ensuite remporté le titre de Champion de France Elite 2. Le club rhodanien intègre pour la première fois le plus haut niveau de rugby féminin tandis que le RC Chilly-Mazarin a déjà été sacré Champion de France en 1991 et 1996.

Les transferts de l’intersaison

Du côté des transferts, plusieurs joueuses ont quitté leur club à l’intersaison. C’est notamment le cas des internationales françaises Céline Ferrer et Jessy Trémoulière. La capitaine de l’AS Bayonne a quitté son club formateur pour rejoindre le Stade Toulousain, tandis que Jessy Trémoulière revient à l’ASM Romagnat, le club où elle a débuté, après deux saisons passées au Stade Rennais.

 

Même si le MRC et le Stade Toulousain resteront les deux favoris pour le titre cette saison, le niveau se resserre progressivement entre toutes les équipes. Des clubs comme Bayonne, Bobigny, Blagnac ou le Stade Français peuvent espérer rivaliser et jouer les premiers rôles cette saison. Nous suivrons cela attentivement tout au long de la saison d’Élite 1 Féminine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *