Portrait de rugbyman : Thierry Dusautoir

RugbyZAP dresse le portrait de rugbymen ayant marqué l’histoire du rugby mondial. Aujourd’hui, place à l’international français Thierry Dusautoir !

Thierry Dusautoir

Ses débuts dans le rugby

Thierry Dusautoir est né à Abidjan le 18 novembre 1981. Son père est français et sa mère ivoirienne. Il vit jusqu’à ses dix ans à Divo, en Côte d’Ivoire. Ses parents décident alors de vivre en France, à Périgueux. Au lycée Bertran-de-Born de Périgueux, il découvre le rugby. Alors que Thierry Dusautoir pratique le judo, ses camarades de classe le conduisent vers le rugby à XV. Il intègre alors le club de Trélissac avant de débuter en Pro D2 au CA Périgueux. Après l’obtention de son baccalauréat, il fait Maths sup’ et intègre l’École nationale supérieure de chimie et physique de Bordeaux. Les allers-retours entre Bordeaux et Périgueux deviennent trop coûteux. Thierry Dusautoir décide donc de quitter le CA Périgueux et intègre le CA Bordeaux-Bègles en 2001.

thierry dusautoir 2001 bordeaux

Sa carrière professionnelle

Thierry Dusautoir commence sa carrière en championnat de France avec le club du CA Bordeaux-Bègles en 2001. Suite à une rétrogradation financière en Pro D2 du club bordelais à la fin de la saison 2002-2003, il rejoint l’US Colomiers. Avec le club de Haute-Garonne, il s’impose vite au niveau national et européen. Malheureusement, cette saison est pour le jeune joueur marquée par de nombreuses blessures. Coup de grâce, l’US Colomiers est frappé par une double relégation financière. Thierry Dusautoir quitte alors le club après une seule saison.

La saison suivante, il intègre le club du Biarritz Olympique. À 23 ans, il inscrit son premier essai avec son nouveau club face à Béziers. Cette première saison se conclut avec 17 titularisations en championnat et deux rencontres en Coupe d’Europe en tant que remplaçant. Pour sa deuxième saison au club, il dispute 26 rencontres de championnat et marque trois essais. Le club conserve son titre de champion de France en s’imposant face au stade Toulousain. En Coupe d’Europe, il joue 7 rencontres. Le BO échoue en finale face aux irlandais du Munster (23 à 19). 

Bernard Laporte le convoque alors pour la tournée d’été de l’équipe de France. Lors du premier match de l’équipe de France contre la Roumanie, Thierry Dusautoir inscrit son premier essai sous le maillot tricolore.

À l’été 2006, Dusautoir rejoint le Stade Toulousain. Lors de cette saison, il joue avec son club 24 matchs en championnat et 5 en Coupe d’Europe. Il termine la saison avec deux essais marqués en Top 14. Pour la Coupe du monde de 2007, Thierry Dusautoir est dans un premier temps non retenu par le sélectionneur Bernard Laporte. Suite au forfait d’Elvis Vermeulen, le sélectionneur de l’équipe de France décide de faire appel au joueur. Pour son premier match de Coupe de monde contre la Namibie, Thierry Dusautoir marque un essai. Malgré ses 38 plaquages face aux All Blacks en quart de finale, la France s’incline 20 à 18. L’équipe de France n’atteint pas le podium et termine quatrième. 

stade toulousain

En 2008, il participe à son premier Tournoi des Six Nations avec le nouveau sélectionneur de l’équipe de France, Marc Lièvremont. La France finit le tournoi à la 3eme place. Au niveau national, il contribue à la victoire de son club en championnat. En Coupe d’Europe, les joueurs du Stade Toulousain s’inclinent en finale face aux irlandais du Munster. Pour la tournée d’automne, le sélectionneur de l’équipe de France confie le rôle de vice capitaine à Thierry Dusautoir. Le forfait de Lionel Nallet lui permet d’obtenir sa première titularisation en tant que capitaine de l’équipe de France face aux All Blacks. La saison 2008-2009 s’achève difficilement pour le joueur et son club avec une élimination en quart de finale en Coupe d’Europe et en demi finale du championnat de France.

En octobre 2009, il devient officiellement capitaine de l’équipe de France. Lors du tournoi des Six Nations de 2010,  la France de Thierry Dusautoir réalise le Grand Chelem. Pour la saison 2009-2010, il devient par intermittence capitaine de son équipe. L’entraîneur du club Guy Novès mise alors cette saison sur la Coupe d’Europe. Titulaire pour les 9 matchs européens, Dusautoir et son équipe remportent le titre européen.

Lors du Tournoi des Six Nations de 2011, la France s’incline et termine à la deuxième place. En championnat, Thierry Dusautoir remporte avec son équipe la finale contre Montpellier. Pour sa deuxième Coupe du monde, il inscrit en finale l’unique essai français contre les All Blacks.

Les All Blacks remportent le match 8 à 7. Cette rencontre lui permet d’être élu homme du match par l’IRB, puis d’être élu le 24 octobre joueur de l’année 2011.

dusautoir france

En 2012,  il termine avec la France à la quatrième place du Tournoi des Six Nations. En Coupe d’Europe, le Stade Toulousain s’incline en quart de finale. Lors de la finale du championnat de France, l’équipe de Thierry Dusautoir remporte le match 18  à 12 face aux toulonnais et s’empare du titre.

Blessé lors des phases de poule de la Coupe d’Europe de 2012-2013,  il ne participe pas au Tournoi des Six Nations de 2014. En janvier 2015, Thierry Dusautoir prolonge pour deux saisons supplémentaires son contrat avec le club toulousain. Lors de la Coupe du monde de 2015, il subit avec l’équipe de France une lourde défaite en quart de finale contre la Nouvelle-Zélande (62 à 13). Le 4 décembre 2015, Thierry Dusautoir annonce sa retraite internationale. Après une saison 2016-2017 difficile avec son club, le joueur annonce la fin de sa carrière sportive.

Son palmarès

Thierry Dusautoir brille à la fois en club et en sélection nationale. Il compte 80  sélections en équipe de France. Il participe au cours de sa carrière à 3 Coupes du monde et 7 Tournois des Six Nations.

 

Palmarès en club Palmarès en sélection
1 coupe d’Europe avec le Stade Toulousain (2010).

2  titres de champion de France avec le Biarritz Olympique (2005, 2006).

3 titres de champion de France avec le Stade Toulousain (2008,2011, 2012).

Grand Chelem au Tournoi des Six Nations (2010).

Ses records et distinctions

Thierry Dusautoir a été élu meilleur joueur du monde en 2011 par l’International Rugby Board. Il obtient également en 2009, lors de la Nuit du Rugby, le titre de meilleur international. Il détient également le record de plaquages en un seul match (38 plaquages contre la Nouvelle-Zélande en 2007).

 

Thierry Dusautoir met fin à sa carrière sportive en 2017. Lors de la tournée de l’équipe de France en Nouvelle-Zélande en juin 2018, il est consultant sur Canal+ aux côtés de Sébastien Chabal et Marc Lièvremont. Il profite désormais de sa retraite sportive pour s’investir dans ses sociétés, une société d’import-export alimentaire et une autre dans le marketing mobile.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *