Le week-end des Bleus !

Le XV de France - annonce automne 2020

Ce week-end les XV de France féminin et masculin avaient rendez-vous outre-manche pour des rencontres intenses. Les Bleues avaient rendez-vous à Twickenham pour un match contre la meilleure nation mondiale, l’Angleterre. Les Bleus retrouvaient l’Ecosse à Murrayfield pour leur première rencontre de l’Automne Nation Cup. Retrouvez dans notre article de blog un résumé de ces deux matchs.

Angleterre – France

L'équipe de France et les Red Roses ©France Rugby

 

Une première période maîtrisée :

Les Bleues retrouvaient les Anglaises une semaine après leur défaite à Grenoble (10 à 33).  Le début de la rencontre est assez équilibré. Les deux équipes sont bien en place en défense et empêchent l’ouverture du score. Les Françaises vont pourtant ouvrir le score grâce à une pénalité. Suite à un ballon mal maîtrisé, l’Anglaise Zoe Harrison en profite et vient inscrire le premier essai du match. Revanchardes, les Françaises ne se laissent pas abattre. Sur une touche anglaise, les Bleues récupèrent le ballon et la troisième ligne Emeline Gros vient aplatir pour donner l’avantage à son équipe. Puis suite à une récupération française, l’ailière Cyrille Banet marque un nouvel essai. A la fin de la première mi-temps les Bleues menaient logiquement 5 à 15.

 

Une deuxième période sujette aux doutes et imprécisions :

Au retour des vestiaires, les Anglaises reviennent déterminées et font pression sur les Françaises. Les Red Roses poussent les Françaises à la faute. L’ailière Cyrille Banet écope d’un carton jaune à la 43ème minute et laisse les Brittaniques en majorité numérique. A la 60ème minute, le staff anglais décide de faire la totalité de ses remplacements d’un seul coup. Le XV de France ne se laisse pas intimider et continue sur sa lancée. Bien servie par la montpelliéraine Safi N’Diaye, l’ailière du MHR Cyrille Banet s’offre un doublé à la 65ème minute. Avec seulement un quart d’heure à jouer et une solide avance 23 à 10, le plus dur semblait derrière le XV de France. Les Reds Roses ne s’avouent pas vaincues pour autant. Elles accélèrent le rythme du match et profitent des failles mais également des imprécisions des Tricolores. A la 70ème minute, tout en puissance, les Anglaises font reculer les Tricolores et inscrivent un nouvel essai. 3 minute plus tard, Ellie Kildunne marque un nouvel essai pour son équipe qui est transformé par Emily Scaratt. Les Red Roses ne sont plus qu’à un point des Tricolores. A la 80eme minute, les Anglaises poussent pour pénétrer la ligne française mais le XV de France tient et ne rompt pas. La talonneuse française Agathe Sochat reste au sol et les Anglaises bénéficient d’une pénalité dans les dernières secondes. Cette dernière pénalité en faveur de l’Angleterre est transformée par Emily Scaratt. Cette pénalité est fatale pour les Bleues qui s’inclinent face au XV de la Rose.

L'équipe de France contre les Red Roses©France Rugby

Série noire pour les Bleues

Les Bleues n’ont pas battu les Red Roses depuis le 10 mars 2018 à Grenoble. Elles se sont inclinées à sept reprises contre les Anglaises.  Le XV de la Rose accentue son avance au classement mondial. Le XV de France retrouvera l’équipe anglaise en phase de poule de la Coupe du Monde 2021 en Nouvelle Zélande.

Ecosse – France

Virimi Vakatawa et l'équipe de france
©AFP

 

Une première mi-temps sans rythme et sans saveur

L’arrière Thomas Ramos ouvre le tableau des scores. Face aux poteaux, le Toulousain marque à la 4ème minute une pénalité et donne l’avantage au XV de France. Puis 6 minutes plus tard, il marque à nouveau une pénalité. La France mène alors 6 à 0. A la 16ème minute, le XV du Chardon inscrit grâce au demi d’ouverture Weir une première pénalité, suivie d’une deuxième pénalité à la 20 ème minute. Les deux pénalités de Duncan Weir permettent aux Ecossais de revenir aux scores (6 à 6). A la 24ème minute, le demi d’ouverture français Matthieu Jalibert réalise un drop de 32 mètres. A nouveau face aux poteaux, l’ouvreur écossais, Weir ne tremble pas en marquant une nouvelle pénalité pour son équipe. Les deux équipes sont de nouveau à égalité (9 à 9). Thomas Ramos redonne l’avantage à l’équipe de France en réalisant une nouvelle pénalité à la 29ème minute.  A la 38 ème minute, le buteur écossais Duncan Weir continue son sans faute en inscrivant une nouvelle pénalité sur la ligne des 40 mètres.  Les deux équipes rejoignent les vestiaires sur un score de 12 à 12.

Une deuxième mi-temps avec un essai au compteur

De retour du vestiaire, les Bleus mènent une belle action collective. A la sortie d’une mêlée, Antoine Dupont sollicite Gaël Fickou qui permet ensuite à l’ailier Vincent Rattez de transpercer la défense écossaise avant de servir Vakatawa. Virimi Vakatawa finit cette belle combinaison en force et en solitaire en marquant un essai pour la France. Face aux poteaux, Thomas Ramos continue son sans faute et transforme. A la 42ème minute, le XV de France mène 19 à 12. Mais l’ouvreur écossais Duncan Weir permet à son équipe de réduire l’écart en marquant une nouvelle pénalité à la 46ème minute. Nouvelle pénalité pour l’équipe de France à la 61ème minute, le ballon de Thomas Ramos tutoie le poteau droit mais passe.

La France remporte cette rencontre 22 à 15 au terme d’un match avec des imprécisions et des fautes techniques.  Le XV de France tient donc sa revanche après sa défaite dans le Tournoi des Six Nations (28 à 17) l’an dernier. Les Français n’avaient plus gagné depuis 2014 à Murrayfield. Avec cette victoire, la France est première de son groupe. Pour son prochain match de l’Automne Nation Cup,  la France affrontera l’Italie.

Antoine Dupont et l'équipe de France©(E. Cheyne/Reuters)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *