Le Stade Rochelais félicite ses équipes féminines d’Elite 2 et Fed 2

elite 2

Alors que les garçons se sont qualifiés pour les barrages de Top 14, les filles du Stade Rochelais ont remporté ce week-end deux boucliers à Bourgoin-Jallieu.

Doublé historique pour le club de Top 14

L’équipe fanion féminine a remporté sa finale d’Elite 2 face au Rugby Club Toulon Provence Méditerranée (30-19). Enfin, la réserve de Fédérale 2 a également décroché le titre en s’imposant sur le Paris Olympique RC par 36 à 12 en marquant six essais contre deux encaissés.

Le club rochelais s’est félicité sur son site officiel de ce doublé historique pour ses deux équipes féminines.

« Nos Féminines sont incroyables et réalisent le doublé !! Tout comme la Fédérale 2, les joueuses de l’Élite 2 sont Championnes de France !!! Elles aussi, devant à la mi-temps, les Rochelaises se sont imposées 30 à 19 !! Un grand bravo aux filles et au staff ! », écrit le club de Top 14 dans son message.

Encore une marche pour le Stade Rochelais pour atteindre l’Elite 1 féminin

Avec leur bouclier, les Rochelaises ont encore une étape à franchir pour accéder à l’Élite 1. L’entraîneur du Stade Rochelais féminin Alexandre Bares, est revenu sur ce succès « Il faut féliciter les soixante filles, tous ceux qui œuvrent pour notre développement. C’est une étape, on sait que la prochaine marche sera haute, mais ce groupe est en symbiose. », a confié le coach de l’équipe d’Elite 2 au Dauphiné Libéré.

Aussi, le week-end prochain à Marcel Deflandre, le Stade Rochelais affrontera pour la montée en Elite 1 féminin, le perdant de Bobigny-Stade Rennais. Aussi, les deux équipes se rencontrent ce dimanche à 15h. 

L’équipe d’Elite 2 :

15. Renaudin, 14. Ben Hamidou, 13. Delteil, 12. Moussac (capitaine), 11. Guerpillon, 10. Kuss, 9. Sage, 7. Bougenot, 8. Beaufils, 6. Caplice, 5. Avril, 4. Payeur ; 3. Cantal Gorrochategui, 2. Boucharel, 1. Texera, 16. Prat, 17. Béraudier, 18. Dartinset, 19. Blondel, 20. Jacquemot, 21. Couderchet, 22. Pardelinha, 23. Crespy

L’équipe de Fédérale 2 :

la compo de la finale