La troisième journée du Tournoi des 6 Nations 2022

3ème journée 6 nations 2022

©(ANDY BUCHANAN / AFP)

 

Le XV de France s’est imposé samedi avec le bonus offensif en Écosse 36  à 17. Les Bleus s’imposent à Murrayfield et poursuivent leur sans-faute. Nouveau carton d’audience pour les Bleus samedi, le match Écosse – France a réuni 5 millions de téléspectateurs. Les deux futurs adversaires de la France se sont affrontés samedi à Twickenham. L’Angleterre a remporté le match 23 à 19 contre le Pays de Galles. Dimanche, l’Irlande a dominé largement l’Italie en inscrivant neuf essais 57 à 6. Retrouvez le résumé des trois matchs de ce week-end.

 

Écosse – France (17 à 36)

Ecosse- france - gael fickou - 6nations

©(PAUL ELLIS / AFP)

Première période

Quelques minutes seulement après le début du match, Antoine Dupont parti de ses vingt-deux remonte tout le terrain avant de trouver Gaël Fickou en soutien. Le deuxième ligne Paul Willemse conclut et inscrit le premier essai de l’équipe de France. À la huitième minute, l’arrière Melvyn Jaminet transforme entre les poteaux et la France mène 0 à 7. Toutefois à la 12ème minute, le demi-d’ouverture Finn Russell ouvre le score pour les Écossais en marquant une pénalité (3 à 7). La réponse française ne se fait pas attendre, au départ d’une touche dans les 22 mètres et après une belle séquence, le trois quart Yoram Moefana marque son premier essai avec les Bleus. Melvyn Jaminet rate la transformation et la France mène désormais 3 à 12. Après une phase de domination écossaise, le jeune Rory Darge entérine les efforts écossais et marque son premier essai international. Le demi d’ouverture Finn Russell marque la transformation et l’Écosse revient à seulement deux points de la France (10 à 12). Juste avant la fin de la première mi-temps, après une belle accélération des Bleus, le trois-quart français Gaël Fickou fait parler sa puissance et inscrit le troisième essai français. L’arrière français Melvyn Jaminet transforme cet essai et la France mène à la pause 10 à 19.

Ainsi les Bleus sont en tête à la fin de cette première période sur la pelouse de Murrayfield. La France a mené lors de cette première mi-temps, toutefois rien n’est encore joué.

Deuxième période

Après seulement deux minutes de jeu, les Français rentrent tout de suite dans cette seconde période et mettent la pression aux Écossais en inscrivant un nouvel essai. Le trois-quart Jonathan Danty marque cet essai et Mel vyn Jaminet conclut en transformant. La France mène désormais 10 à 24 à la 42ème minute. Après une belle séquence française, Damian Penaud fait parler sa vitesse sur les extérieurs et conclut en inscrivant un nouvel essai tricolore. La tentative de transformation de Melvyn Jaminet ne passe pas et la France mène désormais 10 à 31. À la 74ème minute, Romain Ntamack joue au pied en diagonale pour Damian Penaud sur les extérieurs. L’ailier Damian Penaud inscrit un doublé et le sixième essai pour la France. La tentative de transformation en coin de Romain Ntamack ne passe pas et les Bleus mènent désormais 10 à 36. Cinq minutes plus tard, après une belle relance écossaise, le trois quart Duhan Van der Merwe marque le deuxième essai écossais. L’arrière Stuart Hogg transforme mais la France mène toujours 17 à 36.

La France s’est imposée 36 à 17 avec six essais à deux contre l’Écosse. Brillante en contre, l’équipe de France a été également performante lors de ses actions offensives. La France s’impose sur la pelouse de Murrayfield avec le bonus offensif. Le XV de France ne s’était pas imposé à Murrayfield dans le Tournoi des 6 Nations depuis mars 2014. Les Bleus restent invaincus après la troisième journée du Tournoi. Les joueurs de Fabien Galthié peuvent donc toujours rêver du Grand Chelem dans cette édition 2022.

Angleterre – Pays de Galles (23 à 19)

Angleterre - pays de galles - 6 nations 2022

©(GLYN KIRK / AFP)

Première période

Le demi d’ouverture anglais, Marcus Smith donne le coup d’envoi de la rencontre puis quelques minutes plus tard marque deux pénalités pour l’Angleterre. Alors que le XV de la Rose mène 6 à 0, à la 17ème minute, Marcus Smith rate la troisième pénalité anglaise. Après un en-avant sur la ligne d’en-but anglaise, l’arrière Liam Williams écope d’un carton jaune à la 21ème minute. Dix minutes plus tard, Marcus Smith face aux poteaux marque une nouvelle pénalité et l’Angleterre mène désormais 9 à 0. Juste avant la pause, le demi d’ouverture anglais Marcus Smith marque une nouvelle pénalité pour le XV de la Rose. À l’issue de la première période, l’Angleterre mène 12 à 0. Cette première période a été marquée par le manque de précision des deux équipes et l’indiscipline galloise. Toutefois les Gallois n’ont pas craqué devant leur en-but face à la pression anglaise.

Deuxième période

Après seulement quelques minutes, les Anglais réussissent enfin à percer la défense galloise et à aplatir.  En effet, le deuxième ligne Alex Dombrandt résiste à un plaquage avant d’aplatir sur la ligne et de marquer le premier essai de cette rencontre. Marcus Smith rate la transformation et à la 43ème minute, l’Angleterre mène 17 à 0. Il faut attendre une dizaine de minutes pour voir le sursaut gallois. En effet après une belle séquence galloise, le trois-quart Josh Adams file vers l’en but anglais et marque le premier essai gallois et ouvre le score pour son équipe. Le demi d’ouverture Dan Biggar rate la transformation 17 à 5. Après plusieurs charges galloises sous les poteaux, Dan Biggar décale pour Nick Tompkins. Le trois-quart gallois marque le deuxième essai pour son équipe puis Dan Biggar transforme avec succès. Les Gallois réduisent le score 17 à 12. Puis Marcus Smith marque avec succès deux nouvelles pénalités pour son équipe, la première à la 68ème minute et la deuxième à la 72ème minute. Le XV de la Rose mène désormais 23 à 12. Avant les arrêts de jeu, le demi de mêlée, Kieran Hardy joue rapidement une pénalité à 5 mètres de la ligne anglaise. Il résiste aux plaquages avant d’aplatir sur la ligne. Au pied des poteaux, Dan Biggar transforme en drop et les Gallois réduisent le score 23 à 19. 

L’Angleterre s’impose dans la douleur à domicile face aux Gallois 23 à 19. La seconde période a été plus rythmée que la première. Le sursaut gallois en seconde période, n’a pas suffit. Difficile de reconnaître le tenant du titre après cette rencontre face à l’Angleterre. Le XV du Poireau n’a pas réussi à se montrer dangereux et les Gallois ont multiplié les indisciplines et les fautes. 

 Irlande-Italie (56 à 6)

Irlande italie - 6 Nations 2022

©(Panoramic, Media365)

Première période

Après seulement quelques minutes de jeu, Joey Carbery, le demi d’ouverture irlandais ouvre le score en aplatissant dans l’en-but avant de transformer avec succès. Ainsi à la 4ème minute, l’Irlande mène 7 à 0. Puis à la 13ème, c’est au tour de la Squadra Azzura de débloquer le compteur avec une pénalité marquée par l’arrière Edoardo Padovani. L’Italie réduit le score. 

Alors que la défense italienne repousse les tentatives irlandaises, l’arbitre arrête le jeu pour visionner une action du talonneur italien Hame Faiva. La vidéo montre ainsi que Hame Faiva a pris avec l’épaule au niveau de la gorge Dan Sheehan. Hame Faiva écope d’un carton rouge pour plaquage haut et dangereux. Ce carton a également eu une double peine. En effet, le talonneur titulaire Gianmarco Lucchesi est remplacé sur blessure par Hame Faiva à la 9ème minute. Après le carton rouge, le talonneur remplaçant est exclu, l’Italie est alors à 14 et sans talonneur. Les Italiens ont fait sortir un arrière pour un avant mais cela ne les autorise pas à disputer la mêlée au complet. L’arbitre géorgien applique la règle de la carence. Ainsi la mêlée est simulée et le numéro 8 Toa Halafihi est contraint de sortir. L’Italie jouera donc désormais à 13 pendant 60 minutes ! 

En supériorité numérique, l’Irlande marque un nouvel essai. Jamison Gibson-Park, le demi de mêlée aplatit sous les poteaux et le demi d’ouverture Joey Carbery transforme. face aux poteaux 12 à 3. Puis huit minutes plus tard, le demi d’ouverture Michael Lowry plonge dans l’en-but italien. Joey Carbery rate sa transformation et l’Irlande mène 19 à 3. Puis Peter O Mahony marque en coin, le troisième essai irlandais. Le demi d’ouverture Joey Carbery essuie son deuxième échec consécutif et rate la transformation 24 à 3. Avant la pause, face aux poteaux, le demi d’ouverture Paolo Garbisi réduit l’écart avec une pénalité réussie 24 à 6.

Assurément, alors que le match semblait déjà écrit, le carton rouge a accentué les difficultés pour les italiens réduits à 13 contre 15. L’Irlande déroule en première période avec 4 essais inscrits.

Deuxième période

Au retour de la mi-temps, le sort s’acharne sur les italiens, à la 42ème minute, Paolo Garbisi rate la pénalité italienne. Dix minutes plus tard, le trois-quart James Lowe marque un nouvel essai irlandais mais Joey Carbery rate à nouveau la transformation. Après une mêlée simulée, Michael Lowry signe un doublé à la 57ème minute. Pour son premier coup de pied de la rencontre, le demi d’ouverture Jonathan Sexton assure et transforme l’essai. Puis c’est au tour de Ryan Baird à la 69ème minute de marquer un nouvel essai en puissance pour l’Irlande. Le vétéran irlandais, Jonathan Sexton transforme avec succès. À la 75 ème minute, le troisième ligne Braam Steyn écope d’un carton jaune pour avoir volleyé volontairement un ballon en touche à 5 mètre de son en-but. L’Italie termine le match à 12. Les Irlandais profitent des dernières minutes de jeu pour inscrire deux nouveaux essais. James Lowe signe lui aussi un doublé, transformé avec succès par le buteur Jonathan Sexton. Puis le deuxième ligne Kieran Treadwell enfonce un peu plus les Italiens avec son essai, Jonathan Sexton transforme et scelle la démonstration irlandaise. 

Impuissants, les Azzuri ont encaissé 9 essais. L’Irlande a infligé une nouvelle défaite à l’Italie 57 à 6. Ainsi, l’Italie subit sa 35ème défaite de suite dans le Tournoi des 6 Nations. Dans l’objectif de remporter l’édition 2022, les Irlandais ont soigné leur différence de points en surclassant l’Italie. Les Irlandais ont en effet aligné les essais, neuf au total. L’Italie se dirige tout droit vers une septième cuillère de bois consécutive dans le Tournoi. Ce nouveau revers est la 100ème défaite dans la compétition pour l’Italie depuis 2000. Enfin suite à son plaquage dangereux face à l’Irlande, le talonneur italien Hame Faiva est suspendu quatre semaines.

 Classement après la troisième journée du tournoi

NATION POINTS
FRANCE 14
IRLANDE  11
ANGLETERRE 10
ÉCOSSE 5
PAYS DE GALLES 5
ITALIE 0

 

La France, actuellement leader, affrontera le 11 mars, les Diables Rouges au Millennium Stadium à Cardiff. L’Italie recevra à domicile l’Écosse tandis que  l’Angleterre sera opposée à l’Irlande le 12 mars. Avec sa victoire en Écosse, la France gagne une place au classement mondial et grimpe sur le podium à la troisième place. Ainsi la France se classe désormais derrière l’Afrique du Sud et la Nouvelle Zélande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *