Coupe du monde de rugby : Une finale au goût de revanche

Plus d’un mois après le début de la Coupe du monde de rugby au Japon, les deux équipes finalistes sont enfin connues. L’Angleterre, tombeuse des All Blacks, affrontera l’Afrique du Sud, qui est venue à bout du Pays de Galles. Cette finale de l’édition 2019 aura un goût de revanche pour les anglais, qui avaient perdu en finale de la Coupe du monde 2007 en France face aux Springboks…

Deux physionomies de match différentes en demi-finale

L’Angleterre a livré un match royal face à la Nouvelle-Zélande. Tuilagi a annoncé la couleur dès la deuxième minute en aplatissant sous les poteaux, avant que Farrell ne transforme facilement. La forteresse anglaise s’est alors mise en place, laissant les All Blacks muets pendant… 57 minutes ! Avant de marquer leurs premiers points, les All Blacks avaient déjà concédés deux pénalités, parfaitement bottées par Ford. L’ouvreur anglais a d’abord trouvé la mire juste avant la mi-temps (10-0), puis à la 50ème minute (13-0). Inertes, la Nouvelle-Zélande ne savait plus quoi faire face à la maîtrise des hommes d’Eddie Jones. Jusqu’à ce fait de jeu,  où les anglais ont bien failli réveiller leurs adversaires en leur “donnant” un essai tout fait, suite à une mauvaise touche (13-7). Mais rien rien n’y fait. Les All Blacks sont restés impuissants et le XV de la Rose, rigoureux et agressif, en a profité pour inscrire deux pénalités supplémentaires. Score final : 19-7.

La seconde demi-finale opposant le Pays de Galles à l’Afrique du Sud aura été une histoire de coups de pied. Dans un début de match fermé, les deux équipes s’en sont remises à leur buteur. Pollard a ouvert le score pour les Springboks à la 15ème minute, avant que Biggar ne lui réponde trois minutes plus tard. Indisciplinés, les gallois ont concédé deux autres pénalités en première période mais sont revenus à trois longueurs juste avant le gong annonçant la fin de la première mi-temps (6-9). Au retour des vestiaires, le Pays de Galles égalise sur une nouvelle pénalité. Une fin de match indécise se profile alors, sans savoir qui rejoindra l’Angleterre en finale. Le premier essai du match conclu par la sud-africain De Allende peu avant l’heure de jeu offre un bel avantage aux Springboks, mais c’est sans compter sur la ténacité du XV du Poireau, qui revient de nouveau au score grâce à l’essai de son trois-quart aile Josh Adams à la 65ème minute (16-16). Une dernière pénalité de Pollard, excentré à 35 mètres, à quatre minutes du terme offre définitivement la victoire aux Springboks, dans ce match qui se sera gagné au pied. Score final : 16-19

Une finale Angleterre-Afrique du Sud : épisode 2

L’Angleterre et l’Afrique du Sud disputeront la finale de la Coupe du monde 2019 samedi à 10h (heure française) à Yokohama.

Tableau finale coupe du monde rugby 2019Tableau final de la Coupe du monde de rugby

Douze ans après, anglais et sud-africains se retrouvent en finale de Coupe du monde. Grâce à leur victoire 15-6 au Stade de France, les Springboks avaient décroché leur deuxième titre de Champion du monde. Avant de se recroiser en finale de cette édition 2007, les deux équipes étaient déjà dans la même poule, où l’Afrique du Sud n’avait fait qu’une bouchée de l’Angleterre en s’imposant 36-0 et avait terminé première de la poule A.

Au niveau de l’historique des confrontations entre les deux nations, l’avantage est à l’Afrique du Sud. Les Springboks comptent 25 victoires, contre 15 pour les anglais et deux matchs nuls. En 2018, les quatre oppositions en Test Match entre les deux pays se sont soldées par deux victoires de chaque côté. Mais si on s’attarde sur la forme du moment et le niveau de jeu proposé depuis le début de la compétition, l’avantage est à l’Angleterre. Les paris sont donc ouverts dans cette finale opposant deux cadors du rugby mondial. L’Afrique du Sud tentera d’aller chercher son troisième sacre en Coupe du monde et l’Angleterre son deuxième titre, après celui de 2003.

 

A noter que la petite finale entre la Nouvelle-Zélande et le Pays de Galles pour la médaille de bronze aura lieu vendredi à 10h (heure française) à Tokyo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *