Christophe Dominici, une légende du rugby français

 

©Liewig Christian/ ABACA

Disparu ce mardi à l’âge de 48 ans, Christophe Dominici est une légende du rugby français. Rugbyzap vous propose de retracer la carrière de cette étoile du XV de France.

Ses débuts dans le rugby

Christophe Dominici est né le 20 mai 1972 à Toulon. Son père est gardien de but pour les clubs de SR Colmar et Hyères FC. Ainsi Christophe Dominici prend naturellement très jeune une première licence dans le club de football de son village Solliès-Pont. Il participe notamment à un quart de finale de la Coupe Gambardella (anciennement Coupe Nationale des juniors) contre l’As Monaco. Du ballon rond au ballon ovale, il fait ses premières passes rugbystiques à 17 ans. En 1989, le jeune Christophe décide de s’engager dans le club de rugby de son village Solliès-Pont. Avec son club, il connaît notamment une montée en troisième division. Le jeune demi d’ouverture joue à la fois en équipe première mais également en junior. En équipe junior, Christophe Dominici remporte les titres de champion du Var ou Littoral. Après deux années dans le club de Solliès-Pont, il part pour un club de deuxième division La Valette. Au sein du club, il passe alors au poste de trois-quarts centre. Deux années après ses débuts en deuxième division, il est repéré par les dirigeants du RC Toulon.

Sa carrière professionnelle

Sa carrière en club

Ses débuts au RCT

Christophe Dominici au RCT ©Var Matin

Après 4 années au sein du club toulonnais, Christophe Dominici et ses coéquipiers Franck Comba et Christophe Moni quittent le club. Alors que la professionnalisation se démocratise, les joueurs décident de négocier leurs salaires auprès de l’entraîneur toulonnais Claude Ballatore. La négociation échouant, Christophe Dominici décide alors de s’adresser au club tout juste promu le Stade Français.  Max Guazzini, le président du club, a de grands espoirs pour son club et décide de recruter Christophe Dominici et ses coéquipiers Franck Comba et Christophe Moni.

Sa carrière au sein du  Stade Français

Christophe Dominici Stade Français
©AFP

Christophe Dominici et ses coéquipiers toulonnais Franck Comba et Christophe Moni   débutent dans le club en 1997. Tout juste promu, le club devient champion de France en 1998. Au cours de son parcours avec le Stade Français, Christophe Dominici remporte le titre de champion de France à cinq reprises en 1998, 2000, 2003, 2004 et 2007. Son club est à deux reprises finalistes de la Coupe d’Europe en 2001 et 2005. Christophe Dominici participe également à la victoire de son club lors de la Coupe de France en 1999.

En 2008, il met un terme à sa carrière et il devient pendant un an l’entraîneur adjoint d’Ewen McKenzie. Sa mission est de prendre en charge l’entraînement des lignes arrières. Le 08 septembre 2009 après un début de saison difficile du Stade Français, il est démis de ses fonctions. Christophe Dominici reste toutefois très attaché à son club et devient actionnaire à hauteur de 1% du Stade Français.

Christophe Dominici Entraineur Stade Français

Son parcours avec le XV de France

Ses titres avec les Bleus

Son premier Grand Chelem

Christophe Dominici débute avec la sélection française lors de sa première cape le 7 février 1998. Lors de ce match contre le XV de la Rose lors du Tournoi des 5 Nations de 1998, Christophe marque un premier essai pour la France. La France remporte ce match 24 à 17 puis les suivants. Christophe Dominici et les Tricolores remportent alors le tournoi avec un second Grand Chelem consécutif.

En 2004, lors du Tournoi des 6 Nations,  Christophe Dominici remporte son second Grand Chelem. Il remporte avec les Tricolores à nouveau le Tournoi de 6 Nations en 2006 et 2007 avant de prendre sa retraite internationale.

La Coupe du Monde 1999

Première Coupe du Monde pour Christophe Dominici en 1999, pour les phases finales, la France est dans la poule C. Le XV de France doit alors affronter les Fidji, le Canada et la Namibie. La France affronte pour son premier match le Canada le 02 octobre. Les Tricolores remportent le match 33 à 20. Il faudra attendre le match contre les Fidji le 16 octobre 1999 pour voir le premier essai de Christophe Dominici. La France s’impose 28 à 19 et prend la tête de son groupe avec 3 victoires.

En quart de finale, la France rencontre l’Argentine le 24 octobre 1999. A l’issue de cette rencontre, la France s’impose 47 à 26 contre les Argentins et doit rencontrer en demi-finales les All-Blacks.

La demi-finale de Coupe du Monde 1999 et et l’essai légendaire

Cette demi-finale contre la Nouvelle Zélande est considérée comme l’une des plus belles performances du XV de France. Favoris et forts de leur dernière victoire écrasante sur le XV de France (54 à 7), les All Blacks doivent faire face à une équipe française prête à en découdre. Bien en place et solide, la sélection française ouvre le score grâce à un coup de pied de Christophe Lamaison. Alors que les néo-zélandais mènent 6 à 3, les Français se montrent offensifs. Après une percée fulgurante de Christophe Dominici qui met le feu dans le stade de Twickenham, Fabien Galthié renverse le jeu et permet à Christophe Lamaison de marquer le premier essai du match. A la 20ème minute, la France mène 10 à 6 mais les néo-zélandais reviennent à un point d’écart deux minutes plus tard. Jonah Lomu et les All Blacks marquent un nouvel essai et mènent 14 à 10. La France se voit refuser un essai à la demi-heure de jeu. Juste avant la fin de la première période, les néo-zélandais accentuent leur avance et mènent à la pause 17 à 10.

Le retour du XV de France en seconde période est compliqué. La France encaisse après cinq minutes seulement un essai. L’indomptable Jonah Lomu transperce la défense française et donne un avantage confortable à son équipe (24 à 10). Le retour et la victoire de la France semble improbable. Pourtant en seulement dix minutes, l’ouvreur tricolore Christophe Lamaison renverse la tendance et marque deux drops et deux pénalités. La France revient alors dans la partie à seulement deux points de la Nouvelle-Zélande (22-24). Les Bleus enchaînent avec un essai légendaire. Fabien Galthié envoie une chandelle avec un rebond capricieux mais bénéfique à Christophe Dominici. Le joueur tricolore se saisit du ballon à plein vitesse et s’envole pour marquer un nouvel essai pour la France. Christophe Lamaison transforme l’essai et la France mène alors 27 à 24.

La France marquera ensuite deux essais transformés par Christophe Lamaison. Les All Blacks réduisent l’écart à la 80ème minute avec un essai transformé. Le XV de France s’impose 43 à 31 au cours d’une bataille sans merci. Les Français réalisent une performance remarquable, Christophe Lamaison réussit un full house grâce à un jeu au pied exemplaire (3 pénalités, 2 drops, 1 essai et 4 transformations). Malheureusement les Bleus échouent en finale contre l’Australie 35 à 12.

©EMPICS SPORTS/SIPA

La fin de sa carrière après la Coupe du Monde de 2007

Christophe Dominici disputa la Coupe du Monde de 2003 et 2007. En 2003, la France finit à la première place de son groupe et rencontre en quart de finale l’Irlande. Les Bleus remportent le match contre les Irlandais 43 à 21. Pour sa demi-finale, la France perd  7 à 24 contre les Anglais (les futurs vainqueurs de cette édition). Pour la troisième place, les Français rencontrent les All-blacks. Les Néo-Zélandais prennent leur revanche et s’imposent 40 à 13. Lors de cette Coupe du Monde, Christophe Dominici marque 4 essais et appartient aux meilleurs marqueurs de cette édition.

En 2007, la France accueille la sixième édition de la Coupe du Monde.  Lors des phases de poules, la France remporte 3 de ses matchs mais échoue face aux Argentins. Pour son quart de finale,  le XV de France s’impose à nouveau contre la Nouvelle-Zélande (18 à 20). Comme en 2003, les Français rencontrent les Anglais en demi-finale. Les Anglais éliminent à nouveau les Français en s’imposant 14 à 9. Après cette Coupe du Monde de 2007, Christophe Dominici annonce sa retraite internationale le 06 janvier 2008. Il laisse sa place à la nouvelle génération et souhaite se consacrer à son club.

Son palmarès

 

Palmarès en club Palmarès en sélection
5 titres de champion de France (1998, 2000, 2003, 2004, 2007) Vainqueur du Tournoi des 5 Nations en 1998 avec un Grand Chelem

Vainqueur du Tournoi des 6 Nations en 2004 (Grand Chelem), 2006 et 2007

Finaliste de la Coupe du Monde en 1999

Demi-Finaliste de la Coupe du Monde 2003 et 2007

Ses records et distinctions

Entre 1998 et 2007, Christophe Dominici joue 67 sélections en équipe de France. Au cours de ces sélections avec les Tricolores, il marque 25 essais dont son essai légendaire contre les All- Blacks lors de la Coupe du Monde de 1999.

3 réponses sur “Christophe Dominici, une légende du rugby français”

  1. Tout le monde du rugby pleure ce joueur hors norme, mais même ses copains les plus proches, qui soit disant étaient en contact avec lui , n’ont pas perçu le mal-être connu de ce joueur et au lieu de pleurer et encenser ,lhomme , le plus simple n’était il pas de l’aider!!!
    Je suis choqué de tant d’indifférence de la part de « ses copains ».
    Pleurer est plus facile que s’impliquer et porter assistance n’est ce pas messieurs!!!!

  2. Triste triste cette nouvelle. Plus triste encore l’indifférence de ses soit disant copains quand il était vivant et à la peine.
    Tous les posts élogieux de leur part me rendent très amer sur la fraternité du rugby!

  3. Ping : Rétro 2020 -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *