ASM Clermont Auvergne- SAISON 2022/2023

logo asm rugby 2022-2023

Le club

Origine du club : Marcel Michelin

Marcel Michel et son cousin Jacques Hauvette créent le 11  octobre 1911 l’Association Sportive Michelin. Ce club omnisports possède plusieurs terrains de sport à Clermont-Ferrand pour l’exercice de trois disciplines différentes : le cross-country, le football et le rugby. Cette association sportive a pour objectif de distraire les ouvriers et salariés de l’entreprise Michelin. 

michelin et le rugby© Michelin

L’entre-deux-guerres

En 1922, le club change de nom et devient Association Sportive Montferrandaise. En 1925, le club devient champion de France d’honneur avec ce titre l’AS Montferrand accède à l’Excellence, la première division de l’époque. En 1932, alors que 14 clubs dissidents créent un nouvelle organisation UFRA,  l’AS Montferrand reste parmi la FFR. Championnat démuni de participants, le club se qualifie pour les demi-finales mais échoue face à Narbonne. L’AS Montferrand se maintient en première division du championnat de France et pour la première fois de son histoire, les jaunards se qualifient pour la finale.  Toutefois Montferrand s’incline contre Narbonne. L’année suivante, les Jaunards sont à nouveau en finale mais échouent à nouveau alors qu’ils étaient favoris. Il faut attendre 1938 pour voir le club remporter son premier titre majeur. En effet Montferrand se qualifie pour la finale du Challenge Yves Manoir et remporte le titre face à Perpignan

Reprise des compétitions

Pendant la Seconde Guerre Mondiale comme de nombreux clubs, les pertes humaines de  l’AS Montferrand sont nombreuses. À la reprise des compétitions, en 1943 puis 1944,  le club atteint la finale du championnat mais échoue face à Agen puis Perpignan. Nouvel échec en 1945 face à Agen lors de la finale de Coupe de France. En 1947, Montferrand perd en finale de la Coupe de France et en demi-finale du championnat face au Stade Toulousain. Puis en 1951 c’est Carmaux qui élimine Montferrand en demi-finale du Championnat après les prolongations 11  à 9.

Une période difficile pour Montferrand

De 1952  à 1969, le club connaît des années difficiles sans briller. Invitée en 1952 lors de la première édition d’après-guerre du Challenge Yves du Manoir, Montferrand termine dernier. Il faudra attendre 1957 pour revoir le club en Challenge Yves du Manoir. Repêché, le club perd en finale contre Dax 6 à 6. Dax est déclarée vainqueur selon l’article 10  du règlement (bénéfice de l’âge). En championnat, Montferrand se qualifie en quarts de finale en 1954,1964 et 1969. Le club sera absent du dernier carré du championnat de France pendant 18  années consécutives.

Le renouveau de Montferrand

En 1970, le club est vice-champion de France.  Dans les années 1970, le pack montferrandais est surnommé “le monstre à seize pattes ». En 1976, Clermont remporte le Challenge du Manoir. Cette année sera toutefois endeuillée par la mort de Jean-François Phliponeau frappé par la foudre sur le terrain du Stade Marcel-Michelin. De 1977 à 1994, le club accédera plusieurs fois en demi-finales (1981,19884,1985,1990) et même en finale (1978 et 1994) du championnat mais n’arrivera pas à concrétiser. En 1986, Montferrand bat  le FC Grenoble et remporte à nouveau le Challenge Yve du Manoir.

Les débuts du professionnalisme de Montferrand

En 1999, le club remporte le Challenge européen. La même année en finale  de championnat de France, Clermont échoue face à Toulouse. En 2001, c’est une nouvelle défaite face à Toulouse en finale de championnat de France. En 2002, l’Association Sportive Montferrandaise crée la société anonyme à objet sportif ASM rugby. En 2004, l’ASM échoue de justesse en finale face aux Harlequins 27  à  26 et loupe son deuxième titre en Challenge européen.

ASM challenge européen 1999

Challenge européen en 1999. © La Montagne

De 2006 à 2014 : l’ère Vern Cotter

À partir de 2006, l’ASM est placée sous la direction du Néo-Zélandais Vern Cotter. Cette saison 2006-2007 marque la renaissance du club. Ainsi l’ASM remporte le Challenge européen en 2007 et le club est en finale du championnat de France pendant quatre années consécutives. Il faudra attendre 2010 pour que l’ASM puisse concrétiser. Face à Perpignan le 29 mai 2010, l’ASM remporte la finale 19 à 6 et devient pour la première fois de son histoire Champion de France. Après son titre en Top 14, Vern Cotter et les Jaunards se fixent le toit de l’Europe comme objectif. Ainsi l’ASM est demi-finaliste de la coupe d’Europe en 2012 et 2014. En 2013, après sa victoire en demi-finale face à Munster, les Jaunards s’inclinent à nouveau en finale face à Toulon. En Top 14, les résultats sont mitigés, l’ASM atteint les demi-finales mais ne parvient pas à passer le cap pendant trois saisons consécutives de 2011 à 2013.

Clermont, sacré champion de France en 2010. (S. Mantey/L’Équipe)ASM champion de France 2010

L’ère Franck Azéma

À la fin de la saison 2013/2014, Vern Cotter, entraîneur de l’ASM depuis 2006 quitte le club et laisse sa place à Franck Azéma. En 2015, la yellow army atteint à nouveau la finale de Coupe d’Europe. En finale, les Jaunards retrouvent à nouveau les Toulonnais qui remportent à l’issue du match leurs troisièmes Coupe d’Europe consécutives. En Top 14, l’ASM parvient à se qualifier directement en demi-finales. Puis en Finale, les Clermontois retrouvent le Stade Français. L’ASM perd ainsi pour cette saison 2015 sa deuxième finale. En 2016, à l’issue de la saison régulière les Jaunards terminent premier du championnat de France avec 88 points. En demi-finale face au Racing 92, Clermont s’incline 33 à 34. Il faudra attendre 2017 pour que Clermont reprenne sa revanche face au Racing 92 en demi-finale de Top 14. Les Clermontois remportent la demi-finale de championnat 37 à 31 face aux Racingmens puis ils retrouvent en finale Toulon. Clermont remporte la finale 22 à 16 et devient à nouveau Champion de France. En finale, l’ASM échoue à nouveau en finale face au Saracens 28 à 17. Lors de la saison 2017-2018, le club pénalisé par les blessures accumule les contre-performances notamment en championnat.

En 2019, l’ASM a des résultats exceptionnels en Challenge européen. En effet, sur 6 matchs disputés, Clermont a remporté 6 victoires bonifiées. C’est le premier club français a réalisé cette performance dans la compétition européenne. Pour la 4ème fois de son histoire, Clermont se qualifie en finale pour une finale 100% française. Au terme d’un match maîtrisé par les Jaunards, Clermont remporte le Challenge européen. Après un début de saison tonitruant, la seconde partie du championnat de France est plus compliquée pour Clermont. Toutefois, l’ASM parvient à se qualifier pour les demi-finales de Top 14. Pour la 5ème fois de leur histoire, les Clermontois s’inclinent face à Toulouse 18 à 24. Il s’agit de la 12ème défaite de Clermont en finale de Top 14 contre 2 victoires.

Lors de la dernière saison de Top 14, l’ASM termine à la 7ème place du classement de la saison régulière. Ainsi le club disputera cette saison le challenge européen.

Le palmarès 

Champion de France de 1ère division 2010  et 2017
Vice-champion de France de 1ère division 1936, 1937, 1970, 1978, 1994, 1999, 2001, 2007, 2008, 2009, 2015 et 2019
Champion de France de 2ème division 1925
Champion Challenge Européen 1999, 2007 et 2019
Finaliste Coupe d’Europe 2013, 2015 et 2017
Finaliste Challenge Européen 2004

 

L’effectif pour la saison

Nom Poste Âge Pays d’origine
Giorgi Beria Pilier 23 ans France
Daniel Bibi Biziwu Pilier 21 ans France
Etienne Falgoux Pilier 29 ans France
Cristian Ojovan Pilier 25 ans Moldavie
Rabah Slimani Pilier 33 ans France
Yohan Beheregaray Talonneur 26 ans France
Etienne Fourcade Talonneur 25 ans France
Adrien PéLissié Talonneur 32 ans France
Paul Jedrasiak 2ème ligne 29 ans France
Thibaud Lanen 2ème ligne 24 ans France
Tomas Lavanini 2ème ligne 29 ans Argentine
Sébastien Vahaamahina 2ème ligne 31 ans France
Judicaël Cancoriet 3ème ligne 26 ans France
Lucas Dessaigne 3ème ligne 23 ans France
Alexandre Fischer 3ème ligne 24 ans France
Loïc Godener (recrue) 3ème ligne 27 ans France
Arthur Iturria 3ème ligne 28 ans France
Alexandre Lapandry 3ème ligne 33 ans France
Fritz Lee 3ème ligne 34 ans Samoa
Jacobus Van Tonder 3ème ligne 24 ans Afrique du Sud
Peceli Yato 3ème ligne 29 ans Fidji
Sébastien Bézy Mêlée 31 ans France
Kévin Viallard Mêlée 22 ans France
Anthony Belleau (recrue) Ouverture 26 ans France
Gabin Michet Ouverture 21 ans France
Jules Plisson (recrue) Ouverture 31 ans France
Jean Pascal Barraque Centre 31 ans France
Julien Heriteau (recrue) Centre 28 ans France
George Moala Centre 32  ans Nouvelle-Zélande
Apisai  Naqalevu Centre 33 ans Fidji
Irae Simone (recrue) Centre 27 ans Australie
Bautista Delguy (recrue) Ailier 27 ans Argentine
Samuel Ezeala Ailier 23 ans Espagne
Marvin O’connor Ailier 31 ans France
Damian Penaud Ailier 26 ans France
Alivereti Raka Ailier 28 ans France
Thomas Rozière Ailier 22 ans France
Alex Newsome (recrue) Arrière 26 ans Australie
Cheikh Tiberghien Arrière 22 ans France

 

Manager général Adjoints
Jono GIBBES -Nouvelle-Zélande Didier RETIERE  – Manager Sportif –  France
Aurélien ROUGERIE – Manager Sportif –  France
Davit ZIRAKASHVILI- Mêlée – Géorgie
Jared PAYNE – défense -Nouvelle-Zélande

 

Les objectifs

L’ASM a terminé la saison dernière au pied des phases finales de Top 14 à la 7ème place du classement finale de la saison régulière. L’objectif est à moyen voir court terme  de remettre sur le devant de la scène l’ASM. Ainsi pour redevenir une des références du rugby français , l’ASM devra retrouver les phases finales et aller chercher des titres. L’objectif est avant-tout est le titre du Top 14 puis le deuxième objectif sera d’afficher une nouvelle étoile pour retrouver les toits de l’Europe. Pour atteindre ces objectifs, le club a notamment officialisé 13 prolongations et 7 recrues pour cette nouvelle saison 2022-2023.

Le Maillot

 

maillot domicile 2022-2023 ASM maillot extérieur 2022-2023
Domicile Extérieur

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *