Portrait de rugbyman : Serge Blanco

RugbyZAP dresse le portrait de rugbymen ayant marqué l’histoire du rugby mondial. Aujourd’hui, place au français Serge Blanco !

Serge Blanco

Ses débuts dans le rugby

Serge Blanco est né le 31 août 1958 à Caracas, au Venezuela, d’une mère d’origine basque et d’un père vénézuélien. Suite au décès de son père en 1960, le jeune garçon âgé de seulement 2 ans s’installe avec sa mère à Biarritz. Scolarisé au Collège Immaculée Conception de Biarritz, Serge Blanco est brillant en sport. Il reçoit une proposition pour rejoindre le Football Club de Nantes. Une offre qu’il décline, ne souhaitant pas quitter le Pays Basque. Il commence alors à jouer au rugby à XV et débute dans les équipes jeunes de Saint-Jean-de-Luz.

Sa carrière professionnelle

Il débute sa carrière en 1975 dans le club Biarritz Olympique, et ne jouera pour aucun autre club de toute sa carrière. Malgré ses qualités techniques et physiques, il n’a jamais remporté de titre de Champion de France ou de Coupe d’Europe. Le seul fait marquant avec son club n’arrive que pour sa dernière saison, en 1992, où le BO atteint la finale du championnat de France. Mais l’équipe de Serge Blanco est battue 19-14 par les Toulonnais, malgré une pénalité de 60 mètre du “Pelé du rugby”, comme il était souvent appelé. Serge Blanco jouera également plusieurs matchs sous les couleurs des Barbarians français. 

Serge Blanco 1992

© LNR

C’est surtout avec l’équipe de France que Serge Blanco fait sensation et qu’il laissera une empreinte sur le plan international. Il est en effet aujourd’hui considéré comme l’un des meilleurs joueurs français de l’histoire. Blanco débute sa carrière en équipe de France en 1980 par une tournée en Afrique du Sud. Il participe en 1981 à son premier Tournoi des Cinq Nations. Lors du match d’ouverture contre l’Ecosse, Serge Blanco inscrit le premier essai pour la France. L’équipe de France réalise le Grand Chelem en battant toutes les équipes du tournoi. Deux ans plus tard, l’équipe de Jacques Fouroux et Serge Blanco débute en beauté le tournoi en battant l’Angleterre. La France remporte ex aequo avec les Irlandais le Tournoi des Cinqs Nations de 1983. En 1986, Serge Blanco remporte avec l’équipe de France son troisième Tournoi des Cinqs Nations, ex aequo avec l’Ecosse avec un total de 6 points.

L’année 1987 restera une année d’anthologie pour l’arrière de l’équipe de France. Lors du Tournoi des Cinqs Nations, l’équipe de France et Serge Blanco réalise un Grand Chelem et remporte de nouveau le Tournoi des Cinqs Nations. En 1987, a également lieu la première Coupe du monde de rugby, en Nouvelle-Zélande. La demi-finale contre l’Australie restera mythique. Alors que l’Australie mène 24-21 à quelques minutes de la fin du match, Didier Camberabero égalise sur une pénalité. Dans les tout derniers instants, Serge Blanco inscrit l’essai de la victoire après une action collective légendaire. Cette victoire permet à l’équipe de France de disputer sa première finale de Coupe du monde. Malheureusement les All Blacks sont plus fort et remportent le titre. La France est alors vice-championne du monde. Serge Blanco marque 16 points pendant cette Coupe du monde.

En 1988, la France se présente aux Cinqs Nations en tant que double tenante du titre. L’équipe de France prive les Gallois du Grand Chelem en s’imposant 10-9 au Pays de Galles. Les français remportent à nouveau, ex aequo avec le Pays de Galles, le Tournoi des Cinqs Nations. En 1989 pour la soixantième édition du Tournoi des Cinqs Nations, la France remporte sa quatrième victoire consécutive. L’équipe de Serge Blanco connaît une seule défaite contre les Anglais 11-0. Serge Blanco finit meilleur marqueur du tournoi avec 4 réalisations. En 1991, Serge Blanco participe à son dernier Tournoi des Cinqs Nations. Philippe Saint-André réalise lors du dernier match de l’équipe de France contre l’Angleterre l’essai du siècle. Malheureusement, l’Angleterre remporte le match et le tournoi. La France prend la deuxième place. 

Lors de la coupe du monde en 1991, la France brille dans les matchs de poule. En quart de finale, la France rencontre l’Angleterre et s’incline 19 à 10. Cette coupe du monde sera la dernière pour Serge Blanco.

© Quinze Mondial

Son palmarès

Serge Blanco restera fidèle toute sa carrière au Biarritz Olympique. Il connaît toutefois la consécration avec l’équipe de France.

Palmarès en club Palmarès en sélection
Vice champion de France en 1992 Vice champion du Monde en 1987

6 Tournoi des Cinq Nations (1981, 1983, 1986, 1987, 1988, 1989) dont deux Grands Chelems

Ses records et distinctions

Serge Blanco possède de nombreux records en équipe de France. Son record le plus connu est sans conteste celui de meilleur marqueur d’essais.

Effectivement Serge Blanco est le meilleur marqueur d’essais de l’histoire de l’équipe de France avec 38 réalisations. Il totalise 233 points en sélection nationale en 93 sélections. Il est actuellement le quatrième joueur le plus capé sous le maillot du XV de France et le dixième meilleur marqueur des Bleus.

serge blanco

© Rugbyrama

Serge Blanco met fin à sa carrière en 1992. Il reste fidèle au rugby et à son club de coeur, le Biarritz Olympique. Il occupe la présidence du club de 1995 à 1998 puis de 2008 à 2015. Il profitera de la fin de sa carrière de joueur pour créer une ligne de vêtements à son nom : Serge Blanco. Ce joueur d’exception, surnommé le “Pelé du Rugby” restera incontestablement l’un des plus grands joueurs du rugby français.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *