Portrait de rugbyman : Jonny Wilkinson

RugbyZAP dresse le portrait de rugbymen ayant marqué l’histoire du rugby mondial. Aujourd’hui, place à l’anglais Jonny Wilkinson !

Fiche Jonny Wilkinson

Ses débuts dans le rugby

Né dans une famille de sportifs le 25 mai 1979 à Frimley, dans le comté de Surrey, au sud-ouest de Londres, Jonny Wilkinson commence à pratiquer le rugby dès l’âge de quatre ans. Poussé par son entourage, notamment son frère Mark et son père qui sont des fans de rugby, “Jonny” débute dans les clubs d’Alton RFC et de Farnham RFC. Il se fait également remarquer en tant que joueur de rugby pendant sa scolarité, notamment au Lord Wandsworth College. Au sein de cette école, l’entraîneur de l’équipe de rugby est Steve Bates, jeune retraité des London Wasps où il évoluait au poste de demi de mêlée. Cette rencontre est un tournant dans la vie de Jonny Wilkinson. En 1997, alors qu’il s’apprête à entrer à l’Université de Durnham, il accepte de suivre son mentor qui part entraîner l’équipe des Newcastle Falcons, au nord-est de l’Angleterre, qui vient d’être promue en première division du championnat anglais. C’est alors le début de la carrière professionnelle de Wilkinson.

Sa carrière professionnelle

Pour sa première saison professionnelle chez les Newcastle Falcons, Jonny Wilkinson évolue au poste de trois-quart centre. Faisant face à une forte concurrence, notamment celle du samoan Inga Tuigamala et de l’écossais Alan Tait, Wilkinson dispute seulement onze rencontres, mais remporte déjà son premier titre avec son club, sacré champion d’Angleterre en 1998. Malgré son faible temps de jeu pour sa première saison à Newcastle, le jeune anglais est toutefois appelé en sélection nationale à l’occasion du Tournoi des 5 Nations 1998. Il honore sa première cap à Twickenham, contre l’Irlande, le 4 avril 1998.

jonny wilkinson

© The Rugby Blog

La saison suivante, alors qu’il est seulement âgé de 19 ans, il devient le buteur et demi d’ouverture titulaire des Falcons et un joueur incontournable du XV de la Rose. Il est titulaire pour toutes les rencontres du 5 Nations, où l’Angleterre termine deuxième, et participe à sa première Coupe du monde en 1999, atteignant les quarts de finale avec sa sélection.

Au début des années 2000, Jonny Wilkinson est déjà considéré comme l’un des meilleurs joueurs du monde. Avec Newcastle, il remporte la Coupe d’Angleterre en 2001 et en 2004 (même s’il ne joue pas la finale en 2004 à cause d’une blessure). Mais c’est surtout en sélection nationale que Wilko fait le plus parler de lui. Il remporte d’abord avec l’Angleterre le Tournoi des 6 Nations en 2000, 2001 et 2003, avant d’être l’un des acteurs principaux de la conquête du sacre mondial en 2003. Il est notamment décisif en demi-finale face à la France où il inscrit la totalité des 24 points de son équipe et en finale, où il passe un drop du pied droit à 26 secondes de la fin des prolongations et offre le titre à l’Angleterre aux dépens l’Australie.

Entre 2004 et 2006, Jonny Wilkinson connaît plusieurs périodes de blessures mais participe tout de même à plusieurs matchs avec Newcastle et avec les Lions britanniques et irlandais. Il revient en sélection anglaise pour le Tournoi des 6 Nations en 2007, mais participe surtout à sa troisième Coupe du monde. Il atteint une nouvelle fois la finale avec l’Angleterre, mais échoue cette fois en finale face à l’Afrique du Sud.

Moins de deux ans plus tard, et après avoir passé 12 saisons à Newcastle, Jonny Wilkinson se lance un nouveau défi. Alors âgé de 30 ans, il rejoint la France, et le RC Toulon pour une nouvelle expérience. En cinq saison dans le Var, Wilko aura laissé sa trace, permettant au club de remporter sa première Coupe d’Europe en 2013. Il annonce sa retraite en mai 2014, juste avant de réaliser le doublé Coupe d’Europe-Championnat avec le RCT.

wilkinson

© Rugbyrama

Son palmarès

En 17 ans de carrière professionnelle, Jonny Wilkinson s’est construit un palmarès impressionnant.

Palmarès en club Palmarès en sélection
1 titre de champion d’Angleterre avec Newcastle (1998)

2 titres en Coupe d’Angleterre avec Newcastle (2001 et 2004)

1 titre de champion de France avec Toulon (2014)

2 titres en Coupe d’Europe avec Toulon (2013 et 2014)

4 titres en Tournoi des 6 Nations (2000, 2001, 2003 et 2011)

1 titre de champion du monde (2003)

wilkinson coupe du monde 2003

© Rugby World Cup

Ses records et distinctions

Jonny Wilkinson détient de nombreux records. Il est notamment :

  • Le meilleur marqueur de la sélection anglaise (1179 points)
  • Le joueur ayant marqué le plus de drops en sélection (36 drops)
  • Le meilleur marqueur de l’histoire de la Coupe du monde (277 points)
  • Le joueur ayant réussi le plus de pénalités dans l’histoire de la Coupe du monde (58 pénalités)
  • Le joueur ayant réussi le plus de drops dans l’histoire de la Coupe du monde (14 drops)
  • Le joueur ayant réussi le plus de drops dans un match de Coupe du monde (8 drops en 2003)
  • Le meilleur marqueur dans un Tournoi des 6 Nations (89 points en 2001)
  • Le joueur ayant réussi le plus de transformations dans un match du Tournoi des 6 Nations (9 transformations en 2001)
  • Le joueur ayant réussi le plus de transformations dans un Tournoi des 6 Nations (24 transformations en 2001)
  • Le joueur ayant réussi le plus de transformations dans l’histoire du Tournoi des 6 Nations (88 transformations)
  • Le joueur ayant réussi le plus de pénalités dans l’histoire du Tournoi des 6 Nations (113 pénalités)
  • Le joueur ayant réussi le plus de drops dans l’histoire du Tournoi des 6 Nations (11 drops)

Jonny Wilkinson a également reçu plusieurs distinctions dans sa carrière. Il a été élu meilleur joueur de la Coupe du monde 2003 et fait officier de l’Ordre de l’Empire Britannique en 2004, suite à son titre de champion du monde avec l’Angleterre. L’ouvreur anglais a aussi été élu meilleur joueur de la Coupe d’Europe 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *