Portrait de rugbyman : Bryan Habana

RugbyZAP dresse le portrait de rugbymen ayant marqué l’histoire du rugby mondial. Aujourd’hui, place au sud-africain Bryan Habana !

Bryan Habana

Ses débuts dans le rugby

Bryan Gary Habana est né le 12 juin 1983, à Benoni, non loin de Johannesbourg, en Afrique du Sud. Il doit ses deux prénoms à Bryan Robson et Gary Bailey, deux stars de l’équipe de football de Manchester United, dont ses parents sont fans. C’est donc tout naturellement que Bryan Habana s’intéresse au football dès son enfance. Mais en 1995, l’année de ses douze ans, il décide finalement de se tourner vers le rugby après avoir assisté au match d’ouverture et à la finale de la Coupe du monde, remportée par les Springboks devant leur public. Il débute alors le rugby à l’école, prend goût au ballon ovale et progresse d’années en années.

Sa carrière professionnelle

En club

Bryan Habana signe son premier contrat professionnel en 2002 chez les Golden Lions, club de Johannesbourg. Après des débuts au poste de demi de mêlée, l’entraîneur des Golden Lions l’essaie au poste de centre, mais c’est au poste d’ailier que Habana va s’imposer grâce à sa vitesse et à la qualité de ses appuis. 

En 2005, il s’engage avec les Blue Bulls, club de Pretoria. Dès lors, il signe en même temps un contrat chez les Bulls, franchise sud-africaine participant au Super 12 (appelé Super Rugby aujourd’hui). Pour sa première compétition avec les Bulls, l’ailier et sa franchise sont éliminés en demi-finale par la franchise australienne des Waratahs. Avec son club des Blue Bulls, il atteint la finale de la Currie Cup, principale compétition sud-africaine de rugby à XV, mais échoue face aux Free State Cheetahs. L’année suivante, il remporte son premier trophée suite au match nul en finale de Currie Cup avec les Blue Bulls. En 2007, Habana gagne le Super 14 (qui remplace le Super 12) avec la franchise des Bulls avant de connaître une année noire en 2008 à cause d’une blessure à l’épaule. Il joue tout de même la demi-finale, puis la finale de Currie Cup avec les Blue Bulls mais ne gagne pas le titre. Il se rattrapera lors de la finale 2009, en inscrivant deux essais en finale, offrant ainsi le trophée aux Blue Bulls. Avant cela, Habana a décroché un deuxième titre avec les Bulls en Super 14. 

habana blue bulls

© ESPN

A la fin de la saison, Bryan Habana rejoint la Western Province pour jouer la Currie Cup et les Stormers en Super 14. Avec ces deux équipes, l’ailier sud-africain atteint plusieurs finales mais ne remporte aucun trophée jusqu’en 2013. 

Il décide alors de tenter l’aventure en Europe, en signant au RC Toulon. Il fait ses débuts au Stade Mayol lors de la rencontre face à Bordeaux-Bègles mais se blesse lors de la troisième journée de Coupe d’Europe. Il participe toutefois à la victoire face au Munster en demi-finale de la Coupe d’Europe, puis à la finale de celle-ci face aux Saracens. Une semaine plus tard, il réalise le doublé avec Toulon en remportant la finale du championnat face à Castres. En 2014-2015, il gagne une nouvelle fois la Coupe d’Europe avec le RCT. Habana raccroche les crampons à la fin de la saison 2017-2018, après un passage réussi dans l’hexagone.

habana toulon

© Zimbio

En sélection

En sélection nationale, Habana a également brillé. Il débute avec l’équipe d’Afrique du Sud de rugby à 7 lors de la saison 2003-2004 en participant aux IRB World Sevens Series. A l’âge de 21 ans, il est sélectionné pour la première fois en équipe nationale sud-africaine à XV. Dès son premier match avec les Springboks, Bryan Habana inscrit un essai contre l’Angleterre. Puis, il en inscrit deux autres lors du match suivant contre l’Écosse. En signant chez les Bulls en 2005, il devient un élément essentiel de son club et des Springboks. 

En 2007, il permet à l’Afrique du Sud de remporter la deuxième Coupe du monde de son histoire en inscrivant huit essais lors de la compétition, une performance lui permettant d’égaler le record de Jonah Lomu. Deux ans plus tard, Habana participe à la victoire des Springboks lors du Tri-Nations. En 2011, il n’inscrit que deux essais en Coupe du monde, et ne peut empêcher son équipe de s’incliner dès les quarts de finale face à l’Australie. La Coupe du monde 2015 en Angleterre est sa dernière avec le XV sud-africain. Pendant la phase de poule de la compétition, il égale le record de quinze essais inscrit en coupe du monde détenu par Jonah Lomu. Cependant, il ne la bat pas en phase finale malgré trois autres matchs (quart face au Pays de Galles, demie contre la Nouvelle-Zélande et petite finale face à l’Argentine).

Bryan Habana porte une dernière fois le maillot des Springboks, mais en rugby à 7. En effet, il revient au sources avec ce “tour d’honneur” en février 2016 où il dispute deux tournois des World Rugby Sevens Series aux Etats-Unis et au Canada, inscrivant deux essais.

habana coupe du monde rugby

© Dreamstime

Son palmarès

Bryan Habana possède un beau palmarès en club (et en franchise avec les Bulls). En sélection, son plus beau trophée restera la Coupe du monde remportée en 2007 avec les Springboks.

Palmarès en club Palmarès en sélection
2 titres de champion d’Afrique du Sud avec les Blue Bulls (2006 et 2009)

2 titres en Super Rugby avec les Bulls (2007 et 2009)

1 titre de champion de France avec Toulon (2014)

2 titres de champion d’Europe avec Toulon (2014 et 2015)

1 titre de champion du monde (2007)

1 titre en Tournoi des Tri-Nations (2009)

Ses records et distinctions

Bryan Habana détient le record du plus grand nombre d’essais inscrits par un joueur sur une Coupe du monde, avec 8 réalisations lors de l’édition 2007. Il égalise ainsi le néo-zélandais Jonah Lomu. Lors du Mondial 2015 en Angleterre, Habana égale aussi le record de Jonah Lomu de quinze essais en Coupe du monde (marqués en trois éditions pour Habana, seulement deux pour Lomu).

Habana est également recordman du nombre d’essais inscrits sous le maillot des Springboks avec 67 essais marqués, loin devant Joost van der Westhuizen. Au niveau des capes avec l’Afrique du Sud, il se classe deuxième avec 124 sélections, juste derrière Victor Matfield.

Suite à son titre de champion du monde avec l’Afrique du Sud, Bryan Habana est élu meilleur joueur du monde en 2007 par l’IRB (désormais World Rugby).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *