Portrait de rugbyman : Brian O’Driscoll

RugbyZAP dresse le portrait de rugbymen ayant marqué l’histoire du rugby mondial. Aujourd’hui, place à l’ancien centre irlandais Brian O’Driscoll !

Brian O'Driscoll

Ses débuts dans le rugby

Né le 21 janvier 1979 à côté de Dublin, Brian O’Driscoll est un enfant pour qui le rugby est une histoire de famille. Son père, Frank, ancien médecin tout comme sa femme, était en effet un ancien bon joueur du ballon ovale qui lui a inculqué dès son plus jeune âge les valeurs du rugby. Tout comme Frank, deux cousins de Brian ont porté le maillot de l’équipe nationale irlandaise. La carrière du jeune Brian était donc toute tracée… Avant d’atteindre le statut de joueur professionnel, Brian a débuté le rugby au Blackrock College de Dublin où il montre déjà tout son talent : un superbe coup de reins, des qualités de passes admirables, une vision de jeu exceptionnelle, un jeu au pied d’une grande justesse et une indéfectible passion pour ce jeu. Avec l’équipe senior de Blackrock, il remporte la Coupe des écoles irlandaises deux années de suite, en 1996 et 1997. 

Il quitte ensuite cette école pour rejoindre l’University College Dublin et intègre d’abord l’équipe des moins de 20 ans, puis l’équipe première en 1998 avec laquelle il dispute le championnat d’Irlande. Jusqu’ici, O’Driscoll évoluait en temps que demi d’ouverture, mais son entraîneur John McClean le convainc de passe au poste de centre. En 1998, il mène le XV du trèfle au seul et unique titre de champion du monde des moins de 19 ans. Ensuite, tout s’accélère pour le jeune Brian.

o driscoll

© Irish Rugby

Sa carrière professionnelle

Alors que Brian O’Driscoll n’a pas encore joué le moindre match en tant que professionnel, il est appelé en sélection pour la première fois en avril 1999, face à l’Italie. S’il ne prend pas part au match, il marque déjà les esprits des sélectionneurs Warren Gatland et Philip Danaher, impressionnés par ses séances d’entraînement. Quelques mois plus tard, il est de nouveau retenu dans l’équipe pour la tournée en Australie. Il fait ses grands débuts avec le XV irlandais le 12 juin 1999 contre les Wallabies, mais l’équipe subit une lourde défaite 46 à 10.

Brian O’Driscoll, “BOD” comme il était souvent surnommé, débute sa carrière professionnelle en club avec la province de Leinster à l’été 1999. Il dispute son premier match sous ses nouvelles couleurs le 7 août contre le Munster (défaite 31-20). A la fin de l’année, O’Driscoll participe à sa première Coupe du monde. A domicile, ses partenaires et lui débutent la compétition par une large victoire sur les Etats-Unis (53-8). Il en profite pour inscrire son premier essai. Le parcours de l’Irlande s’arrête en match de barrage, après la phase de poule, après sa défaite contre l’Argentine. 



Après la Coupe du monde, BOD vit ses premiers matchs en Coupe d’Europe avec le Leinster, puis participe au premier Tournoi des 6 Nations au début de l’an 2000. Malgré des débuts difficiles lors du premier match contre l’Angleterre (défaite 50-18), il se rattrape lors des deux rencontres suivantes en inscrivant ses deux premiers essais dans le tournoi contre l’Ecosse et l’Italie. Mais c’est surtout à l’occasion de son passage au Stade de France que Brian O’Driscoll se révèle en inscrivant trois essais, donnant ainsi la victoire aux siens 27 à 25 et permettant de mettre fin à une série de 15 défaites contre les Bleus. En décembre, il fait sa première apparition sous le maillot des Barbarians face à l’Afrique du Sud, inscrivant un essai lors de cette rencontre remportée 41 à 31 par les Springboks.

En 2001-2002, il participe à la première saison de la Celtic League, compétition regroupant les quatre provinces irlandaises, neuf équipes galloises et deux équipes écossaises et remporte son premier titre avec le Leinster. A partir de fin 2002, Brian O’Driscoll prend du galon et devient pour la première fois capitaine du XV irlandais, suite à l’absence de Keith Wood, blessé. BOD participe à la Coupe du monde 2003, mais ne parvient pas à donner la victoire aux siens en quart de finale face à la France malgré ses deux essais (défaite 43 à 21). Les années qui suivent ne sont pas récompensées par des titres, hormis la Triple couronne remise à la meilleure équipe britannique pendant le Tournoi des 6 Nations. L’Irlande remporte cette dernière trois fois en quatre ans (2004, 2006 et 2007). Dans un groupe relevé pour la Coupe du monde 2007, les Irlandais ne passeront pas les poules, dominés par la France et l’Argentine.

o driscoll leinster

© Irish Mirror

Après plusieurs années d’échecs avec le Leinster, O’Driscoll va connaître une période faste avec sa province en remportant d’abord la Celtic League pour la seconde fois en 2008. Le Leinster va ensuite atteindre les sommets en remportant la Coupe d’Europe en 2009, 2011 et 2012 et en réalisant le doublé Pro12/Challenge européen en 2013, grâce notamment aux excellentes performances de BOD. Avant de mettre un terme à sa carrière, Brian O’Driscoll remporte une dernière Celtic League en 2014.

Entre temps, le capitaine irlandais a aussi fait parler son talent avec l’équipe nationale en propulsant l’Irlande au rang des meilleurs. Sous son impulsion, le XV du Trèfle a réalisé le Grand Chelem au terme de l’édition 2009 du Tournoi des 6 Nations et remporté un second titre avec O’Driscoll en 2014 suite à sa victoire sur la France 22 à 20 lors du dernier match. C’est sur cette dernière victoire que BOD met un terme à sa carrière internationale.

o driscoll irlande

© The Telegraph

Son palmarès

Malgré des débuts difficiles avec le Leinster, avec un seul titre entre 1999 et 2008, Brian O’Driscoll a ensuite permis à sa province d’être sur le toit de l’Europe pendant plusieurs années. Il a également permis à l’Irlande de revenir au sommet en 2009 avec un titre dans le Tournoi des 6 Nations alors que les irlandais n’avaient plus gagné le tournoi depuis 1985…

Palmarès en club Palmarès en sélection
4 titres de champion en Celtic League (Pro 12, puis Pro14 désormais) avec le Leinster (2001, 2008, 2013 et 2014)

3 titres en Coupe d’Europe avec le Leinster (2009, 2011 et 2012)

1 titre en Challenge européen avec le Leinster (2013)

2 titres en Tournoi des 6 Nations (2009 et 2014) dont 1 Grand Chelem (2009)

4 Triple couronne (2004, 2006, 2007 et 2009)

Ses records et distinctions

Au delà de ses nombreux titres collectifs, Brian O’Driscoll a reçu plusieurs distinctions :

– Meilleur joueur du Tournoi des 6 Nations (2006, 2007 et 2009)

– Meilleur marqueur d’essais du Tournoi des 6 Nations 2009 (4 essais)

– Meilleur marqueur d’essais de la coupe d’Europe 2008-2009 (5 essais)

– Membre de l’équipe type des 15 premières années de la coupe d’Europe (2010)

– Nominé pour le titre de meilleur joueur du monde (2001, 2002 et 2009)

– Plus bel essai de l’année en 2008 (contre l’Australie)

– Meilleur joueur irlandais de l’année 2009

– Prix IRPA du mérite en 2015 (avec l’australien Nathan Sharpe)

 

Il a aussi établit plusieurs records tels que le plus grand nombre de matchs disputés avec l’Irlande en Coupe du monde (17), le plus grand nombre de matchs d’un joueur irlandais dans le Tournoi des 6 Nations (65) et le meilleur marqueur d’essais au cours des différents 6 Nations (26).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *