l’Olympique Marcquois monte en Nationale, Vienne en Nationale 2

Nationale logo

Battu en finale de Nationale 2 par Langon, l’Olympique Marcquois a obtenu son billet pour le Nationale. En effet, les Nordistes ont battu le CS Vienne à Lille sur le score 34-24 .

Marcq-en-Bareuil gagne sa place en Nationale 

Une montée qui a ravi le club de Marcq-en-Bareuil sur ses réseaux. « Félicitations à ce groupe qui a accompli une saison exceptionnelle. Merci aux bénévoles, supporters, partenaire et joueurs pour cette saison. A l’année prochain en Nationale », écrit le club du Nord.

A l’inverse, le CS Vienne fait l’ascenseur et quitte la Nationale pour un retour en Nationale 2. « Merci à l’ensemble de l’équipe qui n’a rien lâché du début à la fin malgré la difficulté.  Merci à tous les acteurs du club qui nous ont soutenu de près ou de loin, c’est ensemble que nous sortons grandi de cette saison », a posté le club isérois sur Facebook.

Le CS Vienne qui avait été endeuillé il y a quelques jours avec le décès de Pierre-Mathieu Fernandes. Le jeune joueur avait trouvé la mort dans un accident de voiture. 

« C’est un match à l’image de notre saison, on existe 40 minutes et on a des trous de 20 minutes. On est tombé sur une très belle équipe. C’est la première fois qu’il y avait un Access Match à ce niveau et ça donne envie d’y retourner, en Nationale… « , a déclaré Dimitri Gibierge dans les colonnes du Dauphiné Libéré.

« Terminer cette saison comme ça, c’est incroyable. On avait beaucoup de frustration après la finale de N2 perdue, ça a été dur de s’y remettre cette semaine, mais on était sûr de nos forces. On n’a pas tout bien fait dans ce match, Vienne est une belle équipe, mais on monte et c’est le plus important. », a confié de son côté dans le quotidien régional, l’aillier marcquois Dany Antunes

La fiche du match de barrage :

Olympique Marcquois – CS Vienne 34-24 (24-3)

A Villeneuve-d’Ascq (Stadium Lille Métropole) – Arbitre : David Beun.

Olympique Marcquois : 

essais : Antunes (7e), Crespo (13e), Ouassiero (36e), Iglesias (80e) ; 

Transformations : Antunes (8e, 14e, 37e, 80e)

pénalités : Antunes (2e, 65e) 

CS Vienne : 

essais : Hervouet (48e), Ravanello (75e), Minodier (80e+4) 

transformations : C. Hager (50e), Richard (75e), Hervouët (80e+4), 

drop : C. Hager (33e)

Olympique Marcquois : Fleming (Ouassiero, 16e) – Antunes, Détré, L. Decavel (Cazanave, 80e), Crespo – P. Decavel, Cazanave (capitaine) (Nocete, 62e) – Bruges, Carvalho (Kafotamaki, 51e), Simonet (Yonkeu, 51e) – Lefebvre (Maso, 58e), Delaporte (Simonet, 75e) – Balas-Burel (Mazosiwe, 58e), J. Reynaud (Iglesias, 58e), Ekwah Elimby (Vliegen, 53e).

CS Vienne : Bellavia (Hervouët, 16e) – Brunel, Mollard, Giovale, A. Grange (capitaine) – C. Hager (Richard, 60e), Piet (Ravanello, 60e) – C. Massot, Minodier, Peyrat – O’Flynn (Grosu, 67e), Chapelle (Moroldo, 61e) – Kavtidze (C. Durand, 59e), Gibierge (Benjamin, 59e), Robin (Capuano, 59e).